AY Marieke...

Publié le par B. Lisama

J'ai envie de te parler des exploits de Philae,

de films à te conseiller,

de mes nouvelles conversations-confidences  au restaurant,

des convois pseudo-humanitaires russes

qui amènent la guerre en Ukraine...

 

MAIS avant cela, je t'emmène faire une pause flamande

histoire de raviver tes souvenirs si tu connais,

ou de te donner l'envie d'y aller faire un tour...

 

"Ay Marieke, Marieke,

le ciel flamand,

couleur des tours de Bruges et Gand..."

 

Te rappelles-tu, lecteur(trice),

que je t'ai laissé(e) voilà quelques jours

sur une devinette, bien facile ma foi,

rien à voir avec une BdG !!

 

Et voilà la tour de BRUGGE,

le Beffroi aperçu de la fenêtre de ma chambre

 

 

car après Amiens et ses canaux, j'ai continué

ma promenade nordique

sous le ciel flamand de Bruges,

  mi-gris, mi-bleu, mi-brumeux, mi-pluvieux...

qui se marie à merveille avec les langoureux canaux

et les couleurs automnales

 

 

Quelle belle ville, toute de douceur,

si l'on excepte la rugosité de la langue flamande !

 

Ses maisons colorées

 

 

richement décorées

 

 

 

  

 

et les restaurants et cafés où tu peux enfin

sans complexe, en toute normalitude,

commander une bière pression

justifiée par les lieux

 

 

car ce serait hérésie que de séjourner en Belgique

sans contenter ta soif (ou ton envie).

Vivent les moules frites, la carbonade, la bière...

et le délicieux chocolat chaud...

 

Certaines  rues d'ailleurs, embaument le chocolat

 

même si je dois te confier que dans d'autres rues,

d'autres effluves

(remugles des égouts)

ont désagréablement surpris nos odorats...

Peut-être un problème récent et passager (je l'espère)

si j'en crois les lecteur(trice)s auxquel(le)s j'en ai parlé

et qui n'avaient rien "humé" de désagréable la semaine précédente. 

Si tu connais Bruges, as-tu remarqué quelque chose ?

Dis-le moi...

 

Je te passe les musées et édifices religieux

dans lesquels les photos sont interdites...

 

à part dans la partie  "musée" (et payante)

de l'église Notre-Dame qui recèle une statue en marbre

de la Madone de Bruges

réalisée entre 1501 et 1504 par Michel-Ange

et que tu as peut-être vue dans le film Monuments Men

sorti en mars dernier...

(chasse au trésor pour retrouver des oeuvres d'art volées par les Nazis)

 

 

 

Un petit tour à la Fontaine 't Zand

près des remarquables sculptures 

de  Stefaan Depuydt et Livia Canestraro 

 

symboles des villes flamandes, du plat pays

(qui est le sien)

de Tijl l'Espiègle, le héros bouffon légendaire

et des cyclistes,

expression de la jeunesse et de l'espoir de l'avenir.

 

 

Et puis une belle marche en direction du 

(panneaux à nettoyer, certes...)

dont tu pourras voir des photos dans l'album-à-cliquer...

 

avant de visiter la Maison béguinale

devenue monastère bénédictin, avec son église,

son musée qui fait revivre la vie quotidienne des béguines

(photos verbotten of course),

sa trentaine de maisonnettes dont 6

étaient réservées à des dames pieuses,

financièrement démunies...

 

 

Tu me connais, j'ai aussitôt  fait une demande d'asile

dans une de ces maisonnettes ...

au cas où dans deux ans et quelques

la situation  marine m'obligerait à jouer les Depardieu...

 

Mais vu ma légendaire piété

et vu mon refus de débourser mes euros

pour visiter les riches trésors des églises

(certaines le savent bien !!

payer pour visiter les richesses de l'Eglise,

qui se doit d'être une institution "charitable"

m'horripile...)

je crains fort une fin de non recevoir.

 

Pourtant je me suis vue sous les toits

et dans le parc

 

 

Ah non !!

il s'agit encore d'une petite  erreur de mon secrétariat...

que je rectifie 

 

               

 

"Ay Marieke Marieke le soir souvent
Entre les tours de Bruges et Gand
Ay Marieke Marieke tous les étangs
M'ouvrent leurs bras de Bruges à Gand
De Bruges à Gand de Bruges à Gand ..."

 

Alors je te retrouve bientôt, lecteur(trice),

pour le beffroi et la ville de GAND...

En attendant tu peux  regarder l'album photos

 

http://www.b-lisama.com/bruges.html

 

et/ou

écouter le grand Jacques

(en sa compagnie, la langue flamande

me paraît plus agréable... bizarre ?)

 

A bientôt, lecteur(trice)...

 

 

 

 

Commenter cet article