Tu veux ou tu veux pas ?

Publié le par B. Lisama

la survie du Planning Familial ?

http://www.challenges.fr/politique/elections-regionales/20151127.CHA2098/marion-marechal-le-pen-fait-l-unanimite-contre-elle-en-s-attaquant-au-planning-familial.html

 

l'égalité femmes-hommes ?

Figaro Madame et AFP du 2 décembre 2015

Yvette Roudy, ex-ministre aux Droits des femmes de François Mitterrand, a lancé mardi 1er décembre un avertissement à l'approche des élections régionales, selon lequel avec le programme du Front National, « c'est fini l'IVG » et « le retour des femmes au foyer ». Dans un communiqué, cosigné avec la présidente de la délégation aux droits des femmes de l'Assemblée nationale Catherine Coutelle (PS) et la secrétaire nationale du PS chargée des droits des femmes Claude Roiron, Mme Roudy rappelle que la tête de liste du FN en région Paca, Marion Maréchal-Le Pen, a proposé la semaine dernière de « supprimer les subventions aux plannings familiaux », que la benjamine de l'Assemblée nationale accuse de « banaliser » l'avortement.

Pour ces trois femmes politiques  « la remise en cause de ce droit fondamental glace le sang et illustre ce que font encourir aux femmes l'idéologie réactionnaire et la démagogie lepéniste ». Plus généralement, disent-elles, le parti de Marine Le Pen « considère que les femmes doivent rester au foyer comme par le passé ». « Électrices, mais aussi électeurs, ne vous y trompez pas: voter FN, c'est choisir une société contre l'égalité entre les femmes et les hommes, une société qui n'est donc pas démocratique. "Fini l'IVG" et "retour des femmes au foyer", tel est leur programme », écrivent-elles.

« Ce n'est pas cette société que les femmes ont choisie depuis plus de 50 ans, comme le montre leurs combats, ce n'est certainement pas cette société que les Français-e-s veulent pour demain. Dès le premier tour des régionales, dimanche, votons pour le dire », appellent Mmes Roudy, Coutelle et Roiron.

la laïcité ?

HuffPost 2 décembre 2015

 "Ignobles". C'est ainsi que Jack Lang, président de l'Institut du Monde arabe, a qualifié mercredi les propos tenus par Marion Maréchal-Le Pen mardi 1er décembre.

Selon cette dernière, les musulmans ne peuvent être français "qu'à la condition seulement de se plier aux mœurs et au mode de vie" hérités de l'histoire notamment chrétienne du pays.

"Sa haine contre les français musulmans est contraire à notre Constitution et à la Déclaration des Droits de 1789 qui garantit plein respect de la liberté religieuse. Elle a cette fois-ci franchi la ligne de l'illégalité", écrit l'ancien qui estime que "des poursuites mériteraient d'être engagées" mais qui ne prévoit pas pour l'heure de porter plainte a-t-on précisé au HuffPost.

"Crétinisme, ignorance crasse de l'histoire du pays et fanatisme"

"Sa déclaration de guerre contre les musulmans [...] est en même temps une insulte à la nation française qui a été forgée et enrichie générations après générations par les affluents des multiples religions mais aussi par la philosophie des citoyens sans croyance", estime-t-il avant de juger que "amener l'histoire de France au seul sacre de Reims [...] témoigne d'un crétinisme, d'une ignorance crasse de l'histoire du pays et d'un fanatisme".

"Qui n'a pas vibré au sacre de Reims [...] n'est pas vraiment Français", avait lancé la veille a députée FN, lors d'un meeting à Toulon, faisant appel à l'image de la cathédrale de Reims, où les rois de France ont été sacrés, symbole de l'alliance entre le pouvoir royal et l'Eglise catholique.

"Que les musulmans de France sachent que nous les protégerons avec détermination contre cette furie raciste et mortifère. Les français musulmans sont des citoyens à part entière reconnus. Ils ont donné à la France leur talent, leur travail, et parfois leur vie", conclut Jack Lang dans son communiqué.

l'existence des associations ?

Le Parisien, 8 avril 2014. A peine élu à Hénin-Beaumont, le frontiste Steeve Briois a supprimé le local et suspendu la subvention accordée à la Ligue des droits de l'homme, qui avait appelé «à barrer la route» à son parti lors de la campagne des municipales.

l'accès à la culture ?

AFP 11juillet 2015

"Subventions rognées, activités passées à la loupe : à Mantes-la-Ville, seule commune d'Ile-de-France dirigée par le Front national, le malaise s'est installé ces derniers mois entre le maire, en quête d'économies, et des associations, qui s'estiment "prises pour cible". "Dans un contexte budgétaire contraint, on doit se recentrer sur les priorités : sécurité, école, propreté, baisse de la fiscalité, ce n'est pas permettre le développement d'activités rap, hip-hop aux frais de la princesse", prévient le maire FN Cyril Nauth".

 

la fraternité et la solidarité ?

débat du 27 octobre 2015 sur Europe 1

Marine Le Pen propose de couper toutes les subventions qui viennent en aide aux migrants à Calais. En vue des élections régionales dans le Nord, la présidente du FN a participé à un débat houleux face à ses deux adversaires , Xavier Bertrand (Les Républicains) et Pierre de Saintignon (PS)

 

 la pluralité et la liberté de la presse ?

http://www.huffingtonpost.fr/2015/11/30/elue-marine-le-pen-couper-subventions-voix-du-nord_n_8679802.html

 

 

Un grand coup de chapeau à La Voix du Nord

et à Nord Eclair

(tant qu'ils existent...)

pour leur prise de position concernant les élections régionales.
Ca fait du bien de constater qu'on n'est pas tout-e seul-e à s'inquiéter !

 

ALORS, TU VEUX ou TU VEUX PAS ?

 

 et n'oublie pas d'aller voter dimanche ! 

A bientôt, lecteur(trice)...

Commenter cet article