AIR FRANCE MET LES VOILES ?

Publié le par B. Lisama

Je te parlais hier, lecteur-trice,  de la mode islamique

qui intéresse tant certaines maisons de couture avides de FRIC.

 

Sais-tu que la compagnie AIR FRANCE

qui reprend le 17 avril ses vols  (suspendus depuis 2008)

vers Téhéran

voulait imposer aux hôtesses de porter le voile islamique dès la descente de l'avion, comme l'exige la loi iranienne ?

D'où un bras de fer entre la compagnie et le personnel féminin :

"En théorie, le personnel féminin peut choisir entre un uniforme avec une jupe, et un autre avec un pantalon.

Mais dans le cadre de la réouverture de la ligne Paris-Téhéran, nous avons reçu un mémento interne expliquant que les femmes seraient obligées de porter un pantalon, une veste longue, et de se voiler les cheveux dès la sortie de l'avion", a annoncé sur France TV Info Françoise Redolfi, secrétaire adjointe de l'Unsa PNC. Les hôtesses ne portent pas de jugement sur le port du voile en Iran,  mais dénoncent la contrainte qui leur est faite. Les organisations syndicales proposent un "nolontariat", à savoir la possibilité de refuser de se rendre à Téhéran, sans retenue de salaire, inscription dans le dossier professionnel ou répercussion sur les plannings.

"La direction assure être à l'écoute, mais elle campe sur ses positions, regrette Françoise Redolfi. On nous rappelle que la situation était la même avant 2008, lorsque la liaison existait encore, mais le contexte général est bien plus sensible qu'à l'époque : de nombreuses navigantes sont entrées en contact avec nous pour nous signifier qu'il était hors de question qu'elles soient obligées de se voiler."

«Dans aucun autre pays desservi par notre réseau, nous n'avons de contrainte vestimentaire entre la sortie de l'avion et la chambre d'hôtel», assure Flore Arrighi, présidente de l'Union des navigants de l'aviation civile (Unac) d'Air France.

«Si nous décidons de sortir sur notre temps de repos à l'escale de Ryiad ou dans d'autres villes d'Arabie saoudite, par exemple, nous devons porter le voile, mais il y a une tolérance dans ce pays pour les visiteuses étrangères dans le cadre de leur travail.» Contactée par Le Figaro, l'ambassade de France en Arabie Saoudite confirme cette information. «L'aéroport constitue une sorte de “zone tampon”», précise l'ambassade. « À la sortie de l'aéroport, les femmes sont tout de même obligées de porter l'abaya». Une robe traditionnelle couvrant tout le corps, à l'exception du visage, des mains et des pieds."

La direction recevait ce lundi 

les organisations représentatives des stewards et hôtesses

.

et l'on vient d'apprendre sa décision :

(Le Figaro)

Air France va instaurer «un dispositif d'exception» pour les hôtesses et femmes pilotes qui ne voudront pas effectuer la liaison Paris-Téhéran afin de ne pas être obligées de porter le voile à la descente de l'avion.

«Quand une hôtesse ou une pilote sera affectée sur un vol à destination de Téhéran, Air France leur offrira la possibilité de se désister. Chacune devra indiquer au préalable son refus de porter le foulard suivant une procédure qui leur sera précisée», a annoncé le groupe dans un communiqué lundi après-midi, à l'issue d'une rencontre entre la direction et les syndicats.

Selon un porte-parole cité par francetvinfo, les salariées pourront refuser de faire partie du personnel navigant en cabine sur ces vols sans conséquence sur leur salaire ou leur planning.

Ces mesures seront-elles  correctement appliquées,

sans pressions sur les personnelles concernées ?

Je l'espère mais ....

En ce cas, Air France serait donc plus cool (au moins pour l'instant)

que Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'état auprès du premier ministre, chargé des rapports avec le Parlement, qui, dimanche sur France 3 estimait que : 

"Air France doit se soumettre à la loi iranienne"

"C'est simple, dans le pays où on est, on doit respecter la loi. En France, on ne doit pas porter la burqa... Si la loi iranienne prévoit cela, il appartient en effet à la compagnie Air France de se soumettre (...) à partir du moment où elle a décidé d'aller en Iran", explique le secrétaire d'Etat.

Tu remarqueras, lecteur-trice, que J M Le Guen fait allusion à la compagnie et non aux employéEs, et que les femmes sont représentées par le pronom indéfini "ON" ! Mais ça ne concerne que les femmes...

Elles doivent respecter la loi iranienne...

Pas de loi à respecter pour les hommes...

Que les femmes aient obligation de se voiler pour épargner aux hommes tout problème de concupiscence, quoi de plus normal même pour un européen !!

 

Autre point de vue masculin , celui de Bruno Lemaire,

qui déploie actuellement  tous ses efforts pour sortir vainqueur

des primaires des Républicains... 

Point de vue édifiant, là aussi :

(Huffington Post)

"En Iran, on porte le voile ( ) C'est comme ça, cela fait partie de la tradition...Ce que je ne souhaite pas, c'est qu'on impose au personnel d'Air France des pratiques tant qu'on est sur le sol français ou tant qu'on est dans un avion de la ligne Air France. Du moment où le personnel arrive sur le sol iranien et que sur le sol iranien, que cela nous plaise ou non, les femmes sont voilées, elles porteront le voile", a-t-il conclu interrogé sur le plateau de BFMTV.

HOUOUOU  Messieurs !

Et pourquoi pas le port du voile pour les stewards et pilotes masculins ?

Ras le bol des discriminations sexistes !

A bientôt, lecteur-trice...

Publié dans CHARLIE, Raisins verts

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article