Epidaure Επίδαυρος

Publié le par B. Lisama

 Preuve  que les vieilles  choses, abîmées, cabossées,

peuvent être magnifiques...

que le temps ne fait rien à l'affaire...

et que les vieilles pierres ont une âme

Epidaure  Επίδαυρος

Le théâtre d'Epidaure édifié au III siècle avant JC

est un élément du sanctuaire d'Asclépios  Ἀσκληπιός 

(Esculape chez les Romains)

dieu de la médecine, grand guérisseur des maux du corps et de l'âme.

Durant l'Antiquité, les pèlerins y accouraient de toute la Grèce

pour se faire soigner dans ce lieu  

qui abritait des médecins très réputés.

Epidaure  Επίδαυρος

On y pratiquait la médecine par les songes.

Les vestiges alentour sont ce qui reste d'un centre de soins :

temples, hôpital à quatre cours où logeaient les pèlerins,

(160 chambres sur 2 étages),salle de restauration,  

fontaine pour la cure,

gymnase et stade pour la rééducation,

portique d'incubation avec couchettes où les pèlerins attendaient

le rêve salvateur qui les guérirait de leurs maux.

Tous les 4 ans étaient organisées des fêtes panhelléniques,

les Asclépiéia, (épreuves gymniques et musicales, courses de chevaux).

 

Epidaure  Επίδαυρος
Epidaure  Επίδαυρος
Epidaure  Επίδαυρος
Epidaure  Επίδαυρος
Epidaure  Επίδαυρος
Epidaure  Επίδαυρος
Epidaure  Επίδαυρος
Epidaure  Επίδαυρος
Epidaure  Επίδαυρος

Quant au théâtre, il participait aussi aux thérapies psychiatriques,

les pièces jouées tenant lieu de psychodrames.

12000 places assises,

55 rangées de gradins de calcaire gris adossés à une colline,

état de conservation exceptionnel
 

Epidaure  Επίδαυρος
Epidaure  Επίδαυρος
Epidaure  Επίδαυρος
Epidaure  Επίδαυρος
Epidaure  Επίδαυρος
Epidaure  Επίδαυρος

et acoustique justement renommée.

Le moindre son produit au bas des gradins

se propage jusqu'aux rangées supérieures.

La preuve...

C'est vraiment une merveille !

A bientôt, lecteur-trice...

Publié dans Vibrations, Voyage

Commenter cet article