En attendant le printemps

Publié le par B. Lisama

 

 

 

 

 

 

 

             

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quel temps de cochon !

ou si j'ose dire, quelle cochonceté de temps

Eh oui, maintenant que je suis imitée pour l'écriture inclusive,

lectrice-teur,

j'ose afficher que je m'amuse aux néologismes...

Ségolène en modèle de bravitude ?

quoique... je crois avoir précédé Ségolène  

quand  je conjuguais avec mes élèves

le verbe PATAFIXER

 

(premier groupe---- facile)

 

en recouvrant les murs de ma salle

de panneaux, illustrations,

dessins d'élèves,

textes d'auteurs et d'élèves

qui faisaient vivre entre autres

le printemps des poètes...

et visualiser des règles de grammaire

(vive le millepattes des pronoms relatifs)

Allons, mamie, foin de naguère...

revenons à nos cochons et à notre cochonceté de temps...

ce mot-là je l'ai hérité de Paulette...

Donc vu cette cochonceté de temps

tu-e en as assez,

tu-e veux te changer les idées

te distraire ?

Je te propose un moment chaleureux

ce dimanche 17 décembre à 16 h

Eglise Saint-Germain de Saclay

 

moment chaleureux à plus d'un titre

l'église est chauffée

le concert donné pour l'association Ti Moun

et l'ambiance  chaleureuse

Elèves et professeurs du conservatoire 

Chorale des enfants

Chorale Saclay des Chants

menés de main de cheffe par Muriel Senez 

et accompagnés au piano par le toujours  virtuose Romain...

Nous y mettrons comme toujours tout notre c(h)oeur

toute notre énergie et notre joie de chanter

 

Au programme de la chorale pour ce 

Bal des Animaux 

on plante le décor avec

Harmonius Blacksmith de Haendel

Le Festin du jeudi gras de Banchieri

puis c'est l'arrivée des animaux

La cigale et la fourmi de Charles Trénet

La queue du chat de R.Marcy

-on aime aussi le facétieux-

ensuite viennent les préparatifs

La recette du tournedos Rossini 

le Gloria de Vivaldi

et enfin le bal

Le lion est mort de  Weiss et Satanton

Falalalala traduction de Deck the hall

Si tu-e es à portée de Saclay

 

 

tu-e y es convié-e très chaleureusement !!

 

A bientôt, lectrice-teur...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article