L'année du CHIEN

Publié le par B. Lisama

Un arrangement floral en forme de chien dans un marché de Taipei le 13 février 2018. — SAM YEH / AFP

Bonne année du Chien de Terre ! 

Ce vendredi 16 février a marqué

 le début des célébrations du Nouvel An Chinois.

Et ce Nouvel An Lunaire, appelé Fête du printemps en Chinois,

 nous fait passer de l'année du Coq de Feu 

à l'année du Chien de Terre.

Je t'ai déniché, à Taiyuan, dans une galerie marchande,

une statue géante

représentant Donald Trump

en chien, coiffure et mimiques.

A savoir : Donald est né en 1946, également année du chien

(et non du canard) 

Tout s'explique !

 

Un petit aperçu des festivités parisiennes ?

D'abord un peu de pub pour les décors

et beaucoup pour  les produits 

-sont malins-

des magasins Tang Frères dans le 13ème

qui nous souhaitent une bonne année du chien de terre

 

et une video postée le 17

c'est à dire aujourd'hui

par notre ami -et néanmoins lecteur- Walter 

notre correspondant spécial aux Olympiades

(Paris 13ème)

Un peu de philosophie  pour terminer :

Le chien a beau avoir quatre pattes, il ne peut emprunter deux chemins à la fois (Proverbe africain)

Quant à moi,

J'ai eu un mal de chien à faire cet article

et j'ai attrapé la chienne au Québec

 

 

 

car les chiens ne font pas des chats !

C'est bien connu, les chiens aboient et la caravane passe...

Alors Ne nous regardons pas en chiens de faïence.

Moralité -empruntée à Paulo Coelho- 

"fais maigrir ton chien et il te suivra;fais grossir ton chien et il te mordra"

Voilà de quoi méditer, lecteur-trice,

que tu sois en vacances ou pas !

 

A bientôt, lecteur-trice...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article