Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

BdG 5

Publié le par B. Lisama

imagesCA7UXNSO.jpgAu cas où tu ne saurais pas comment t'occuper

 d'ici la fin de semaine

et les vacances scolaires,

voici une nouvelle image à élucider, lecteur(trice)...

 

 

 

5364793.jpg

 

 

 

 

 

Réfléchis bien... et à bientôt

 

 

Publié dans Boule de gomme

Partager cet article

Repost 0

LINCOLN

Publié le par B. Lisama

 
 
imagesCAQ6UJZV-copie-1
 
      Entre deux longues scènes
 
 
                 de carnage à grand spectacle 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
un     Poor   Lonesome   Lincoln  imagesCAYDMKI7
 
 
 
 imagesCAO9W0ZQ
 
 
 
 
un grand homme au sens propre comme au sens figuré
et encore plus avec son haut de forme
 
    sans-titre-copie-1                                                                  
 
grand acteur aussi Daniel Day-Lewis 
   
Un homme aux prises avec le mal-être de sa femme 
incarnée par l'excellente Sally Field      
et ses deux fils encore vivants.
 
  imagesCA3OOK75-copie-1.jpg   
 
Un président tiraillé entre sa conception de l'égalité,
de l'équité, de l'humanité
et les objectifs qu'il s'est fixés.
 
Comment remplir ses objectifs ?
Comment terminer la guerre  et faire voter l'abolition de l'esclavage ? 
 
Et puis autour de lui, un foisonnement de personnages masculins
qui se ressemblent tous
même coiffure,  même barbe, mêmes vêtements... 
qu'on n'a pas le temps de reconnaître entre les différentes séquences
au milieu desquels on se perd,
d'autant que la lecture des sous-titres accapare aussi l'esprit.
 
null
 
Ah ! pourquoi mon Anglais n'est-il pas "fluent" ?
 
 
Je doute d'ailleurs que les spectateurs américains
 les connaissent nommément
ces représentants du Congrès...
Alors moi, l'antique gauloise, encore moins...  
 
Ces élus, républicains et démocrates,
il faut les séduire, les  acheter, les convaincre...  
pour que l'amendement numéro 13 puisse être adopté,
l'esclavage aboli...
 
 
Un véritable tour de force  pour Lincoln,
 
..... mais pas pour Spielberg, à mon humble avis  !
 
 
Sur les deux heures et demie du film
j'ai passé la première à essayer de suivre...
en regrettant de ne pas avoir au préalable 
révisé cette période de l'histoire américaine...
 
Perdue au milieu de ces illustres inconnus 
j'ai tangué  entre  Républicains et Démocrates,  
Gris et Bleus,
Confédérés et Sécessionnistes...
  imagesCAXVUTEA
 
    A noter quand même au crédit du film :
un grand moment d'émotion avec l'épisode du vote de l'amendement ! 
 
 J'aurais d'ailleurs préféré que le film se termine là...
mais il fallait bien nous montrer    
le carnage de Gettysburg
et Lincoln  à cheval parcourant le champ de bataille 
contemplant le désastre. .. tel Napoléon peint par David !! 
 
 sans-titrea.png
 
 
 
 
19830363_jpg-r_120_160-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111017_113733.jpg 
 
A mon humble avis,
 
 
un peu décevant pour du Spielberg,
 
 
tu l'auras compris , lecteur(trice)
 
mais va savoir
 
ce qu'il obtiendra aux Oscars...
 
 
 
 
Allez, je te mets quand même la bande annonce 
 
 
 
 

Publié dans Spectacles

Partager cet article

Repost 0

MES ACTUS EN IMAGES

Publié le par B. Lisama

    Pour toi(e), lecteur(trice), les  actualités en images
 
REMAKE ... avec le jingle
       
du  6 minutes d'M6
un journal qui avait du peps...
   
 
 
mais pas de VOIX OFF ici !
 
    mes infos se passent  de commentaires
 
 
du nouveau dans les transports  YES OUI GO !!
 
 
Dessin-d-Alex-du-20130220_reference.jpg
 
 
      Le dossier de la  MALBOUFFE (suite)
    
 
 
2013-02-19-lacher-la-hampe.jpg
 
 
 
05.jpg
 
 
 
Dessin-d-Alex-du-20130217_reference.jpg
 
 
 
    Actualités pieuses  et sociétales  
 
 
BenoitXVI-Placide.jpg
 
 
 
Hollande-religions-placide.jpg
 
 
 
et puis des nouvelles de l'économie 
 
 
amage.png
 
 
    Rien de bien nouveau à droite
 
    des incantations pour le retour du messie...
 
 
307315_486222824746409_351867695_n-copie-1.jpg
 
et toujours le même refrain
 
 
 
sans-titre.png
 
   
  METEO en RUSSIE 
 
meteorites-russie-roxx.jpg
  
Nouvelles de l'Enseignement
 
en primaire
 
Peillon-Placide.jpg
 
     
 
et dans les universités
 
prof-jm.jpg
 
 
 
 
       Pour finir, une bonne nouvelle : dans un mois le printemps !!
 
 
   
   
Bonne fin de semaine, lecteur(trice) 
 

Publié dans Actus

Partager cet article

Repost 0

WADJDA

Publié le par B. Lisama

imagesCAJ48B45.jpg
 
 
 
  Une ville aux trottoirs déserts
 
 
 
  imagesCAU3QH8Q.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
de jeunes garçons insouciants et tout de blanc vêtus
qui jouent au ballon    et font du vélo
 
 
des hommes qui travaillent 
sur des immeubles en construction
 
 
     il ne s'agit pas d'un film de science-fiction ! 
 
Ce n'est pas un après-catclysme,   pas la planète des singes
 
     C'est la planète d'un sous-peuple,  
la Planète des Femmes
 
celles qui ne doivent pas être vues,
   
que l'on cache sous un voile noir,
   
qui rentrent dans les maisons
pour que les hommes,
(dont la pureté d'esprit ne peut être mise en doute,
bien sûr, en aucun cas...)
ne soient pas dérangés par leur vue 
 
 
LES FEMMES SOUS-PEUPLE
soumises et consentantes
sous le joug de la société et de la religion
 
 
Dressage réussi !!!
 
rassurant2.jpg 
 
Et puis l'histoire d'une fillette de 12 ans,  WADJDA
 
50fe62b1a6e55.jpg
très décidée,
 
pétillante de vie
 
 
et de malice
 
pas encore tout à fait noircie ...
 
mais, le temps passant,
n'en doute pas, lecteur(trice)
tout rentrera dans l'ordre
pour le meilleur des mondes possibles ! 
 
  imagesv.jpg
 
  Quand elle sort, son jeans est recouvert par l'abaya noire
imagesd-copie-1.jpg
   indispensable à la pureté....
 
    ... des messieurs
 
 
   qui sinon pourraient pêcher 
 
   par concupiscence...
        
 
 
 
 
 
Baskets  aux pieds elle rêve d'avoir une bicyclette
 
 
      imagesCA9N0629.jpg
 
            
comme son copain, le gentil Abdallah                                                                           wadjda-filma.jpg       
  A elle de se débrouiller pour trouver l'argent nécessaire
 
 
C'est le premier film de fiction
de la première femme     imagesCAM1WU54.jpg
réalisatrice saoudienne
 
Haïfaa Al Mansour,
38 ans,
diplômée de l'université
américaine du Caire
et de l'université de Sydney.
 
 
  Doublement primé au festival de Dubaï,
  présenté à la Mostra de Venise,  
  tourné à Riyadh
  dans un pays où
  les salles de cinéma publiques sont interdites
 
les femmes ont besoin d'un chauffeur
pour se rendre sur leur lieu de travail,
 
doivent accepter de partager très officiellement
leur mari avec une autre épouse
 
préparent à la cuisine 
avant de le déposer sur le seuil de la porte fermée
un repas pour leur mari et ses hôtes...
RESTER INVISIBLE...
 
La réalisatrice a  dû biaiser pour éviter les réactions
pendant les tournages extérieurs
car il est là-bas impossible
qu'une femme commande à une équipe d'hommes.
 
    Je te mets un lien si tu veux des infos supplémentaires  link
 
 
Un film à voir !
    20297132_jpg-r_120_160-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg 
            
           pour le talent de la jeune
 
 
             Waad Mohammed   
 
imagesCAGO90P1.jpg 
     
    
     
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
surtout si la dignité des femmes
et l'égalité des sexes
te tiennent à coeur...
 
Les poils de ma cuirasse se sont hérissés
tout au long de la projection
qui s'est révélée fortement urticante !!!
 
 
   ESCLAVAGE, ce code discriminatoire à observer, ces interdictions,
ces suspicions malsaines qui rappellent
certaines pratiques ou recommandations
délivrées naguère dans les pensionnats religieux catholiques...
 
 
 Tu y apprendras
 
    comment endoctriner
par l'apprentissage par coeur 
et la récitation du Coran psalmodié... 
 
20352456_jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg
 
et comment la bicyclette serait une pratique 
    contraire à la vertu des femmes
   
 
Au demeurant ce film qui veut montrer une réalité
se termine bizarrement ... comme un conte ...
 
Tout est bien qui finit bien : la mère fait bonne figure  
quand son mari prend une deuxième épouse
 
sans-titrea-copie-2.png
 
et   elle offre à sa fille la bicyclette tant convoitée, symbole de liberté .
Wadjda en robe noire 
peut enfin défier à la course
son ami Abdallah de blanc vêtu  
dans les rues désertes de la ville...
 
Comment vivra-t-elle les toutes proches années noires  de son adolescence
avec leur cortège d'interdits, de privation de libertés, de privation d'égalité ? 
 
   
 
Fallait-il que le film se termine ainsi
pour que sa sortie sur les écrans soit autorisée  ?
 
 
 

Publié dans Spectacles

Partager cet article

Repost 0

La mort n'est pas virtuelle, hélas !

Publié le par B. Lisama

Réflexions fort tristes aujourd'hui, lecteur(trice);

je n'ai pas vraiment le coeur à faire de l'humour.

Mais j'ai besoin d'évoquer des drames survenus ces jours derniers,

que la presse traite dans la rubrique "faits divers". 

   

Suicides d'ados, de collégiens ...

 

Des drames qui ne devraient pas exister

et qui plongent dans la douleur et la consternation

tous ceux qui,

de près ou de loin, sont concernés.

 

familles, "camarades" de classe, enseignants...

 

Voilà une dizaine d'années, j'ai vécu cette horrible situation

en temps que professeur principal d'un élève de 3ème

qui s'est donné la mort chez lui...

Il n'avait pas laissé de lettre, pas d'explications,  

il ne fut pas question de brimades, de harcèlement par des camarades.
N'empêche que tous, ados et adultes nous nous sommes sentis responsables

de cette vie gâchée... de ne pas avoir vu son mal-être, pas vu venir la tragédie.

 

Aujourd'hui la presse relate des suicides d'ados

notamment d'une petite Marion de 13 ans,

scolarisée à Briis-sous-Forges,

dans mon ancien collège.

   

Il est question de suicide après harcèlement et brimades

de la part de ... quel terme uiliser ? 

pas celui de "camarades" en tout cas....

disons d'autres ados... 

harceleurs manipulateurs, pervers... inconscients ? 

 

La fragilité de certains ados

et les conséquences des méchancetés accumulées 

sont incommensurables.

  

Nous, les adultes, nous devons tous nous en préoccuper.  

 

 

Je pense à la douleur des parents éplorés

qui se reprocheront à jamais  de n'avoir pas vu, pas senti, pas compris.

Peut-être, pour continuer à vivre, chercheront-ils à partager

avec d'autres le poids des  responsabilités ? 

 

Je pense aux professeurs ... effondrés devant cette tragédie.

 

Lourde tâche des enseignants :

inculquer un savoir à des ados réunis artificiellement en une classe 

et auxquels ils doivent très souvent rappeler

le respect de l'autre et les règles de la vie en société..

Et ils le font ! 

Souvent avec les moyens du bord, en cours, "sur le tas",

au fil des incidents connus,

et en cours d'Education Civique par le biais du programme;

avec des interventions supplémentaires au niveau de l'ensemble du collège...  

le problème du harcèlement est même abordé dans des conférences

par des intervenants externes...

 

    Et pourtant rien n'a empêché Marion de commettre l'irréparable.   

 

Harcèlement, brimades des enfants ou ados entre eux,

ce n'est pas nouveau et l'on sait bien que  les brimades

ne se font ni devant les profs ni, la plupart du temps, en classe.

Les couloirs, la cour de récréation, les abords du collège  

sont plus propices aux méchancetés et à la propagation des  rumeurs...

 

Et surtout, en dehors des établissements scolaires,

il faut savoir le rôle et le  danger des réseaux sociaux... 

 

Et là je clame la NOCIVITE de Facebook

sur lequel des rumeurs enflent et se répandent à toute allure.
   

Comment peut-on laisser des ados de 11 ans, âge de la 6ème,

avoir un compte Facebook

et y passer leur temps une fois sortis du collège ? 

   

C'est une réalité qui m'effraie depuis longtemps...

   

Ceux qui depuis leurs claviers, leurs téléphones ou leurs tablettes,

s'amusent à répandre les rumeurs,

en sont responsables et coupables...  

 

Cette méchanceté n'a rien de virtuel,

Il ne s'agit pas de jeu virtuel

mais de maltraitance, de souffrance  réelle

qui plonge les victimes dans le désespoir.

 

Il devrait y avoir une réglementation

plus contraignante pour les mineurs 

mais toute législation est sujette à contournement;

   

On clique sur un lien, on se donne un autre âge ... le tour est joué...

 

on peut jouer comme des grands... les mauvais instincts exacerbés

on peut écrire des saletés virtuelles ...

qui vont provoquer des dégâts bien réels... 

plus aucune limite !!!

 

Quelle souffrance pour la victime

qui se voit caricaturée, humiliée,

sur l'écran impersonnel

qui étale des saletés injurieuses...  

 

Parents, ne laissez pas vos enfants ouvrir un compte Facebook,

sous prétexte que leurs copains en ont un !!!

   

Ne vous laissez pas intimider par ce qui,

apparemment, se fait chez tel ou tel ...    

 

Vos enfants s'y retrouvent à la merci des pédophiles,

des racontars et rumeurs malveillantes...  

 

Ils se laissent amadouer, manipuler;

ils s'enflamment pour telle ou telle cause, 

ils craquent sous les injures,

les insinuations grossières et malveillantes.

 

Quelle que soit votre vie, prenez le temps

d'écouter, de discuter, de comprendre,

de surveiller, d'interdire, et  de rassurer...

pour que vos enfants ne se retrouvent

ni harcelés, ni harceleurs...

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Raisins verts

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>