Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PETIT HOTEL SYMPA

Publié le par B. Lisama

Alors, lecteur(trice), 800px-Flag of Lisboa svg

 

ça te plaît Lisboa ?  

   

Tu veux essayer les pavés ?

 

 

Et tu voudrais

 

que je t'indique un petit hôtel sympa ?

 

 

J'ai ce qu'il te faut :

 

    indiqué à la fois dans le Routard, le Guide Vert et le Guide Bleu..

 

c'est dire s'il est apprécié... 

 

Je t'explique...

 

pas très loin du castelo de Sao Jorge (St Georges)

 

 

LISBOA-071.JPG 

 

belvédère (miradouro) et vue imprenable sur la ville et l'embouchure du Tage 

 

 

   

LISBOA 048

 

accès par le tram 28

 

LISBOA 018 

   

accueil chevaleresque et courtois 

 

 

LISBOA 027 

escalier confortable (et sans pavés)

 

LISBOA 028

   

accès aux combles autorisé  

 

LISBOA 043

 

salons agréablement meublés

 

 

LISBOA 030

   

LISBOA 031

 

mobilier XVII et XVIII, bien entretenu, comme tu peux le constater

 

LISBOA 038

 

salon de musique

 

LISBOA 032

 

avec harpe à  disposition

LISBOA 033

 

les chambres sont vastes... plus vastes que les lits, je te le concède ! 

 

LISBOA 045

 

et la salle à manger rutilante

 

 LISBOA 044

 

 

 Tu peux aussi utiliser le très accueillant patio

 

LISBOA 029

 

Ca te convient ? LISBOA 024

 

C'est ouvert de mi-avril à septembre,

 

dans l'ancien palais des comtes d'Azurara

 

 

 l'adresse ?

 

 

Largo das Portas do Sol 

 

 

Musée des Arts décoratifs

 

 

 

 

 

 

Et pour le petit-déjeuner, si tu en as assez de la cafétéria,

 

je te recommande  (et là je ne plaisante plus)

 

sur la Praça da Figueira, ouverte de 8h à 20 heures,

 

une des plus vieilles patisseries de Lisboa

 

LISBOA 015 

 

 

petits déjeuners pour marcheuses,

avec évidemment les pastéis de nata, spécialité locale,

que tu aperçois sur l'assiette au centre

(un pastel, des pastéis)

Délicieux petits flans portuguais... je te mets un lien link  vers une  recette !

 

LISBOA 010

 

et patisseries, confiseries alléchantes à toute heure,

 

suivant l'humeur et le parcours dans la ville ...

 

LISBOA 013

 

 LISBOA 014 

 

Convaincu(e) par mes bonnes adresses ?

 

A bientôt, lecteur(trice)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Voyage

Partager cet article

Repost0

Le Haut du Pavé

Publié le par B. Lisama

    Tenir le haut du pavé ...

Tu connais l'expression, lecteur(trice) ?

 

Eh bien c'est ce que j'ai essayé de faire pendant 5 jours à Lisbonne...

 

non que les caniveaux  se trouvent au milieu de la chaussée

 

mais parce que les dites rues passent leur temps à monter et descendre.

 

Et si on snobe les rues

c'est pour emprunter les escaliers

et leurs volées de marches..

 

LISBOA 084 

 

Raffinement supplémentaire, toutes les rues sont pavées....

 (le statut d'artistes-artisans paveurs existe depuis  l'an 1505 !)

 

LISBOA 216

 

et les trottoirs aussi

 

LISBOA 228

 

 

Petits cubes de calcaire blanc ou de marbre

empruntés depuis fort longtemps

aux carrières vraisemblablement de l'Alentejo

(province au sud de Lisbonne)

et basalte pour les motifs noirs.

 

De jolies arabesques, de gracieux motifs... 

 

LISBOA 156 

 

la "calçada portuguesa" (chaussée à la portugaise) est un symbole culturel au même titre que le fado, les azulejos et le vin de Porto... 

      

    Tout est pavé : les petites rues plates ou pentues 

 

LISBOA 053

 

les rues piétonnes des quartiers touristiques

 

LISBOA 004 

les grandes artères comme l'Avenida da la Liberdade (les Champs Elysées lisboètes) 

 

LISBOA 157 

 

les places

 

 LISBOA 220

 

 

LISBOA 288

 

LISBOA 295

 

Heureusement qu'il fait beau et sec à Lisboa

sinon glissade garantie

à moins que tu n'aies adopté pour ton séjour  de grosses chaussures de marche.

 

Certaines rues sont tellement pentues

que les voitures ne peuvent les emprunter,    

remplacées par des funiculaires.

 

LISBOA 233 

 

 

Car Lisboa est aussi une ville formidable pour ses transports en commun  

 

Les trams dont le célèbre 28 qui mène au château St Georges

(à moins qu'on ne descende trop tôt...)

 

LISBOA 047 

 

les bus nombreux mais dédaignés par les vraies marcheuses !

 

les taxis qui passent au ralenti...

au cas où mamie  (qui monte elle aussi au ralenti)

aurait un moment de découragement...

 

le métro que nous n'avons pas essayé, préférant profiter de la lumière et du soleil

 

l'ascenseur (elevador) de Santa Justa,

 oeuvre d'un élève de Gustave Eiffel, Raoul Mesnier du Ponsard,

 

LISBOA 005    LISBOA 016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

qui te permet de changer de quartier, de passer de la Baixa au Chiado

en quelques toutes petites minutes...  après plus d'une heure de queue.

l'équivalent de 6 étages au moins...  

Avec une vue splendide depuis le toit de l'édifice 

mais à déconseiller formellement aux personnes "vertigineuses" !!

 

l'aérobus qui comme son nom l'indique t'emmène à l'aéroport...

plus vite que ce que tu avais calculé.

 

Ah j'allais oublier le bus amphibie que l'on aperçoit naviguant sur le Tage

du haut du monument des Découvertes dédié aux grands navigateurs

 

LISBOA 326

 

 

LISBOA 325

 

     MORALITES :

 

1. Les copines jeunettes ayant comme il se doit des jambes jeunettes,

nous avons battu le pavé du matin au soir 

arpenté tous les quartiers... et dans tous les sens,

 

Alfama, Chiado, Bairro Alto, Bica, Baixa, Graça, Belém,

et j'en passe...

 

monté et descendu les escaliers y compris ceux de l'hôtel...

(réception au 2ème, chambres au 3ème)

 

2. Si la révolution des oeillets dont on fêtait hier le 40ème anniversaire 

s'était faite à coups de pavés, comme notre mai 68,

les chaussées auraient été goudronnées....

(j'en rêve)

mais Lisboa aurait perdu de son charme...

 

 

A bientôt, lecteur(trice), pour d'autres récits lisboètes...

 

 

 

 



Publié dans Voyage

Partager cet article

Repost0

UN PEU D'EVASION

Publié le par B. Lisama

Début des vacances scolaires ...

Et  j'en connais beaucoup qui s'apprêtent à bouger

en première ou en deuxième semaine.

 

Moi je m'envole demain.... pour quelques jours.

Oui, c'est promis, je te ferai mon rapport au retour !

 

Mais pour partir l'esprit tranquille

je me dois de te donner la solution du BdG

o-BACIO-CARACAS-900

 

 

 Ce n'est pas le baiser de Doisneau 

 

baiser-doisneau_4.jpg 

 

ni celui de Rodin

baiser-rodin.jpg

 

    ni celui de Gustave Klimt

(1908, palais du Belvédère à Vienne si tu ne sais pas où aller)

 

280px-Gustav_Klimt_016.jpg

 

celui du BdG, c'est le baiser de Caracas

 

photo prise le  samedi 22 mars par Christian Veron,

photographe de l'agence Reuters,

à Caracas (Vénézuéla)

lors d'affrontements entre la police et des manifestants

au début de leur septième semaine de protestation.

Il semblerait que cette photo soit devenue l'image emblématique du mouvement. 

 

 

Le jeune homme a le visage couvert par un t-shirt

et la jeune femme tient une pierre

qu'elle destine certainement aux forces de l'ordre.

 

A bientôt, lecteur(trice)

 

 

 

 

 

Publié dans Boule de gomme

Partager cet article

Repost0

Samedi en MARNE

Publié le par B. Lisama

        Que je te raconte la belle journée passée en Marne ce samedi ! 
 
 
Déplacement C U L T U R E L avec la Chorale Saclay des Chants
 
je t'en ai déjà parlé... il faudrait voir à  suivre un peu sérieusement... Concert de Noël  
 
puisque nous étions invités à donner un concert  à Reims
au profit d'une association pour le Burkina. 
 
Expédition programmée de longue date, 
  
 non pas en taxis (déjà vu ! ) mais en car  
 
 
Toutefois, avant la culture musicale, notre président (et le bureau)
nous a fait profiter de la culture de la vigne
avec la visite à Epernay des caves Mercier
Histoire de la maison
 
EPERNAY REIMS CHORALE 009 
     
 
petit train traversant les caves....   sans les TCHOU TCHOU TCHOU TCHOU 
 (on n'a pas osé !!) 
 
EPERNAY REIMS CHORALE 015 
Dégustation de fin de matinée (et plus si affinités)
      
S'en est suivi un excellent  repas champanisé (et plus si....) à Damary sur les bords de Marne
 
au Bateau Lavoir    link   une adresse à retenir... 
 
  resto.png 
 
    La suite de la journée-en-goguette fut à proprement parler plus culturelle
 
Visite de REIMS, ses gâteaux...
et bien sûr SA CATHEDRALE
 EPERNAY REIMS CHORALE 029
     
 
la preuve avec le fameux Ange au sourire
 
 
 
EPERNAY REIMS CHORALE 027
 
Aïe aïe aïe  !! désolée pour cette erreur de casting....   voilà le vrai
 
  EPERNAY REIMS CHORALE 033
 
   
Visite de l'intérieur
 
EPERNAY REIMS CHORALE 072
 
avec notamment  les vitraux de CHAGALL
 
EPERNAY REIMS CHORALE 056
 
un peu de flânerie au soleil dans les jardins,
occasion de quelques photos supplémentaires
 
 EPERNAY REIMS CHORALE 090
 
 
EPERNAY REIMS CHORALE 077
 
 
EPERNAY REIMS CHORALE 098
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
et, en soirée, concert dans la magnifique Basilique Saint Remi
 
XI siècle, classée au patrimoine de l'UNESCO (ça vaut bien un lien où tu puisses cliquer....)
 
 
EPERNAY REIMS CHORALE 101     
 
 
EPERNAY REIMS CHORALE 102   
Entrée des "artistes", échauffement,
 
 EPERNAY REIMS CHORALE 104
 
EPERNAY REIMS CHORALE 110
 
on se sent tout petit(e) et bigrement impressionné(e)
  
  
EPERNAY REIMS CHORALE 112
  
Et puis on chante contre vents et marées,
ou plutôt contre trachéites et toux...
 
Quel plaisir de chanter tous ensemble, porté(e)s par Muriel,
 en ce lieu splendide, 
     à l'acoustique de rêve...
    
 Un moment de BONHEUR
avec les Chants du monde et même le Cantate Domino !
 
Un souvenir impérissable...
 
 A bientôt, lecteur(trice) 
 
 

Publié dans Spectacles

Partager cet article

Repost0

Au pays des Wallabies

Publié le par B. Lisama

Non, ce n'est pas du rugby..
Non je n'ai pas fait un aller-retour express en Australie..
Les kangourous auxquels j'ai rendu visite (voir article précédent)
se trouvent à 50 kms de chez moi, dans les Yvelines, du côté de Rambouillet.
  ( je te mets un lien pour l'adresse et les horaires  link )
Connais-tu le parc Zoologique du château de Sauvage ?
     Sauvage 145  
 
un lieu de promenade enchanteur pour les petits et les grands 
 
Sauvage 004
 
Sauvage 031
 
    Balade au milieu des animaux
  Sauvage 048
 
Tu commences avec les paons
Sauvage 009 
et les flamants roses, de loin
 
Sauvage 014 
ou de près
 
Sauvage 125 
 
et tu suis tranquillement les chemins en circuit ...
 
    Sarabande des antilopes cervicapres 
Sauvage 093
 
capables de voler de roche en roche sans jamais regarder où elles posent leurs pattes ... (elles !) 
 
Passe d'armes entre mâles...  qui dominera ?
 
 
 
C'est aussi (peut-être surtout) le domaine des Wallabies  
 
A cette époque les petits ont grandi mais restent encore à l'abri dans la poche de leur Maman
Sauvage 054
 
Sauvage 059
J'ai réussi à bidouiller deux petites videos que je te poste ci-dessous !
Je ne suis pas une grande technicienne, tu sais bien, mais c'est TROP MIGNON
 
 

 


 
 

 
    Plus loin la cantine est ouverte
 Sauvage 064
 
    pour tou(te)s
Sauvage 095
 
Tentative de rapprochement ...
 
 Sauvage 115
 
Sauvage 116
Sauvage 117
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
    Retour vers le plan d'eau.
Un pélican (du capitaine  Jonathan ! ) règne sur son île
Sauvage-130.JPG
Autour ça piaille dur
 

 
     
    Et pour le bouquet final un paon nous fait la roue,  de face
 
Sauvage 136
 
de dos
Sauvage 140
 
et même de profil
Sauvage 139
Puis l'émeu nous salue près de la sortie... un brin impressionnant celui-là au bord de l'allée
Sauvage 144
 
3 douces heures d'évasion
loin de ce monde de rudesse et d'agitation ...
A bientôt, lecteur(trice)
 
 
 
 

Publié dans Voyage

Partager cet article

Repost0