Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Note Bien

Publié le par B. Lisama

Traduction (fastoche, n'est-il pas ?)

du fameux Nota Bene

destiné à attirer l'attention d'un-e lecteur-trice

un peu accaparé-e par les activités de toutes sortes,

à peine débordé-e 

Et pourquoi donc cherché-je à attirer ton attention ?

A quel sujet ?

Une date à retenir : le dimanche 13 décembre 2015

une heure : 16 heures

un lieu : Eglise de Saclay

un concert 

MILLE ET UNE MUSIQUES DE NOEL

Une centaine de participants :
élèves du conservatoire de musique 
sous la houlette de Muriel SENEZ

 http://www.caps.fr/vivre-habiter/culture/reseau-conservatoires/conservatoire-saclay/

 classes de formation musicale, chorale d’enfants, ensemble à vent, djembé
professeurs (flûte traversière, saxophone, piano, percussions, batterie)
et  choristes de SACLAY des CHANTS
(la photo étant de 2014... il y en a des nouve-lles-aux)
vous feront voyager, pour votre plus grand plaisir,
dans des univers artistiques variés et festifs.
Au programme, des œuvres de Gounod, Verdi, Offenbach,
en passant par les comédies musicales,
les chants du monde et ceux de notre patrimoine... 
Ce concert sera donné au profit de l' association caritative  «Burkina Avenir» 
qui  a pour but d’aider à installer des infrastructures
dans les domaines de la santé et de l’éducation des femmes et enfants
au Burkina Faso.
 
Donc, Note-Bien la date et le lieu,
pour venir nous écouter
et passer un moment agréable et solidaire !
A bientôt, lecteur-trice...

 

Publié dans Spectacles

Partager cet article

Repost 0

Hommage

Publié le par B. Lisama

Hommage
HommageHommage

Digne, émouvant, poignant, bouleversant....

Si tu n'as pas déjà vu,

ou si tu veux écouter de nouveau,

je relaye...

A bientôt, lecteur-trice...

Partager cet article

Repost 0

Du poil de la bête

Publié le par B. Lisama

Comment faire pour reprendre du poil de la bête ?

Le ciel pleure à chaudes larmes,

la morosité règne en maître-sse

malgré l'efficacité des opérations menées à St Denis,

car nous savons bien qu'ils n'en resteront pas là 

les lâches à la Kalach

 

Alors quoi ?

comment faire ?

ET il faut s'ébrouer...

se revitaminer

et oublier les soucis l'espace d'un instant au moins...

en mâchouillant 

une petite (ou pas) Boule de Gomme !

Rappelle-toi-e, lecteur-trice...

je te demandais à qui appartiennent ces mignons petits petons...

Voici venu le moment de la SOLUTION

...

juste après la remise des palmes aux vainqueur-euse-s

parmi lesquel-le-s

Véro, Marida et JFL

qui se sont donné bien du mal  

mais se voient récompensé-e-s 

par les palmes de leur choix

plusieurs tailles et coloris possibles

ou modèle plus soft

(quoique moins élégant) 

... conseillé pour homme

à moins qu'il-elle-s n'en préfèrent de plus académiques

 

J'ai pris cette photo sur le pont du Pecq,

qui enjambe la Seine dans la commune Le Pecq.

Les alpicois en sont fiers...

Constitué d'un tablier métallique de 176 m de long reposant sur des poutres en acier, en trois travées de 66 m pour la travée centrale et 54 m pour les deux travées latérales, il est soutenu par deux piles en béton situées dans le lit du fleuve.

Enjambant également des voies routières sur chacune des rives,

sa largeur totale est de 18 mètres 

dont 13 m de chaussée et 5 m de trottoirs.

Inauguré le 31 décembre 1963c'est le septième pont sur la Seine

construit à cet endroit depuis 1627. 

Il a remplacé le pont précédent, construit en pierres en 1872, endommagé pendant la Seconde Guerre Mondiale et ne répondant plus aux exigences de la circulation tant routière que fluviale.

Rebaptisé pont Georges-Pompidou le 22 juin 1996, 

En 1963, il était situé dans le département de Seine et Oise 

(actuellement Les Yvelines) 

dont le nom évoquait les deux cours d'eau.

Ceux-ci sont symbolisés par deux sculptures monumentales

de 5 mètres de long en travertin romain,

œuvres du sculpteur René Letourneur (1898 – 1990).

Les statues avaient une fonction pratique : créer de par leur poids une poussée verticale contrebalançant la poussée horizontale de la travée. Avec l'emploi des matériaux modernes, ceci n'est plus nécessaire, et le pont du Pecq, serait le dernier pont orné de statues.

Voici l'OISE...

devant laquelle est placé, assez bizarrement,

le panneau indiquant le fleuve SEINE

qui fait  face à la SEINE

 

Agencement original, n'est-il pas ?

J'ai trouvé l'originalité encore renforcée

par un énigmatique panneau  de signalisation

 

 

 

Du poil de la bête

et par la présence, en contrebas du pont,

d'un food truck plutôt original et cosmopolite lui aussi.

Du poil de la bête

Pour terminer de te changer les idées,

quelques photos des bords de Seine ensoleillés ce jour-là, 

sur la trace des peintres impressionnistes

Du poil de la bête
Du poil de la bête
Du poil de la bête
Du poil de la bête
Du poil de la bête
Du poil de la bête
Du poil de la bête
Du poil de la bête
Du poil de la bête
Du poil de la bête
Du poil de la bête
Du poil de la bête
Du poil de la bête
Du poil de la bête

Je te prépare une petite interro pour vérifier si tu as bien suivi ...

Bon dimanche quand même...

A bientôt, lecteur(trice)...

Publié dans Boule de gomme, Vibrations

Partager cet article

Repost 0

Gueule de bois

Publié le par B. Lisama

La gueule de bois... sans avoir bu !

Moi, La demoiselle de Saint-Denis,

http://www.b-lisama.com/2015/05/pub-pub-pub.html

dionysienne de naissance,

qui ai quitté Saint-Denis en 1971...

je suis bouleversée par l'actualité de ce matin !

Je n'y ai plus d'attaches.

Les lieux où j'ai vécu,

face à ce qui n'était pas encore le Stade de France

ont même disparu 

(sauf  de ma mémoire)

au profit  de grandes tours de bureaux.

La rue de la République, son carrefour avec la rue Gabriel Péri,

Margot la poissonnière, Nénesse le boucher,

la charcuterie du carrefour des 4 rues,  

le marché, la place de la Caserne où je descendais du bus 156

pour terminer à pied le trajet vers le lycée Paul Eluard...

La Résidence du Théâtre, près du théâtre Gérard Philippe,

 

où nous habitions à la naissance de mon fils aîné...

Tous ces lieux et souvenirs remontent à la surface depuis ce matin.

Je sais bien que la ville n'est plus la même

que tout ça est trop vieux, complètement dépassé...

suranné, obsolète... 

A la télé je viens de voir l'armée dans les rues

  opérations militaires en cours.

A l'angoisse générée par  ces moments si graves pour les Français-es

se mêlent mes souvenirs... 

et

J'AI LA GUEULE DE BOIS SANS AVOIR BU

 

Merci , Walter et Monique qui m'avez fait remarquer 

que le texte posté dans l'article I have a dream 

http://www.b-lisama.com/2015/11/i-have-a-dream.html

n'était pas un article d'un journaliste du New York Times,

mais un commentaire à propos d'un article.

Je l'avais  vu moi-même rapidement après la parution de mon billet 

mais n'avais  pas eu le réflexe d'y revenir pour modifier ma phrase !

Le texte n'en est pas moins beau et me convient tout à fait !

 

Merci Monique, de m'avoir indiqué  le site du Monde LES DECODEURS 

qui dénonce les rumeurs et intox en circulation depuis ces derniers jours, 

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/11/15/ces-fausses-photos-qui-circulent-apres-les-attaques-de-paris_4810283_4355770.html

J'ai trouvé les photos des monuments du monde en bleu blanc rouge,

sur le site du Nouvel Obs et ne les ai pas mises en doute.

La photo qui concerne New-York

http://www.b-lisama.com/2015/11/i-have-a-dream.html

est bien du 14 novembre mais  mal légendée

Il ne s'agit pas de l'Empire State Building

mais de la Freedom Tower qui a illuminé

son antenne aux couleurs de la France. 

 

Quant au diaporama de portraits bleu blanc rouge,

ce sont les photos de mes ami-e-s Facebook

dont beaucoup sont des ancien-ne-s élèves.

Je les trouve si beaux de jeunesse et de coeur !

Voilà pour les précisions nécessaires !

 

A l'heure où je publie les opérations à St Denis sont terminées...

Affaire à suivre, hélas !

J'ai retrouvé un peu de sérénité grâce à une  réunion

délicieuse (dans tous les sens du terme)

avec mes V I P du Monnet's Club...

 

Et je te prépare la solution à ma dernière BdG ! 

 

A bientôt, lecteur-trice ...

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Réactions...

Publié le par B. Lisama

Deux réactions après le  drame du vendredi 13 novembre,

(soit dit en passant, c'était la journée mondiale  de la gentillesse)

Et vu ce qu'on entend  en ce moment 

il m'est agréable de t'en proposer deux intelligentes.

 

Une femme, un homme, connu-e-s

 

La femme, SOPHIA ARAM, 42 ans, est humoriste, comédienne, 

animatrice de télé et de radio

et je t'ai posté voilà peu une de ses chroniques

sur France Inter, (le lundi à 9h50),à propos de la taxe tampon.

http://www.b-lisama.com/2015/10/femmes-taxees.html

Ce lundi 16 novembre, elle a montré son émotion et sa détermination.

Bravo Sophia !

Quant à l'homme, Fabien, 38 ans

c'est un auteur-interprète-slameur 

et je suis certaine que tu l'as reconnu !

https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Corps_Malade

Il vient de  poster sur Facebook un texte très encourageant

que je te donne à lire (si tu n'y as pas déjà eu accès)

Un pays blessé peut être intelligent.

Après 3 jours d’une tristesse infinie et d’une gueule de bois sans précédent, ce matin je suis optimiste.
Comme beaucoup, j’ai lu la presse, regardé la télé, parcouru les réseaux sociaux pour comprendre ce qu’on était en train de vivre, pour mettre des mots sur l’indicible, pour regarder mon pays.
Alors bien sûr, j’ai vu de la peur, un peu de haine, du désir de vengeance, j’ai même vu quelques gros cons aussi vulgaires qu’indécents.
Mais j’ai surtout vu de l’espoir. J’ai surtout vu du courage et de la dignité.
Comme ce veuf qui déclare aux terroristes dans un texte incroyable qu’ils n’auront pas sa haine ni celle de son fils de 17 mois.
Comme cette vieille dame qui affirme que nous fraterniserons avec 5 millions de musulmans et que nous nous battrons contre les 10 mille barbares.
Comme ce journaliste qui déclare que personne ne pourra nous prendre ce qui nous constitue.
Comme cet enfant qui répète que les fleurs et les bougies, c’est pour nous protéger.
J’en ai vus et lus des dizaines comme ça, merci.
On dit d’un animal blessé qu’il peut être dangereux. Je découvre aujourd’hui qu’un pays blessé peut être intelligent.
Ce matin je suis optimiste et j’aime mon pays comme rarement.
Oui, la France est belle car elle ne cédera pas à la panique. Elle est belle car elle continuera de faire briller toutes ses couleurs, ses différences et ses incohérences. Elle est belle car elle aime danser et faire du bruit, chanter et vivre la nuit. Elle est belle parce qu’elle aime lever son verre en se regardant dans les yeux. Elle est belle parce qu’elle a une grande gueule. Elle est belle parce qu’elle est rebelle et insolente. La France est belle parce qu’elle est libre et ça, personne ne pourra lui enlever.

Grand Corps Malade

Puisse-t-il avoir raison !!

A bientôt, lecteur(trice)...

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>