Dans le café de la jeunesse perdue

Publié le par B. Lisama

roman   de Patrick Modiano

      grisâtre, confus et insipide; narrateurs multiples, difficiles à identifier.... le temps perdu ne se rattrape jamais !

Publié dans Lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article