B.Lisama aux frontières

Publié le par B. Lisama

 

 Imagine, lecteur(trice),  que depuis Georgeville au Québec,  

 

le quai de Georgeville

 

tu décides d'aller déjeuner à Newport,  

au bout du lac Memphrémagog,

donc aux USA  état du Vermont.  

 

traverseeroute.gif 

    Une vingtaine de  kms ce n'est pas loin.

J'en connais même qui franchissent  très souvent la frontière en vélo  

grâce à l'impressionnant  réseau de pistes cyclables !

 

imagesCAEK8I14.jpg

 

D'autres s'y rendent en bateau

 

 à leurs risques et périls

 

s'ils ont affaire à Memphré,

 

le neveu de  l'Ecossais Nessie !!

 

 

 

    Mais ce jour-là le gang des Tamalous  a opté pour la voiture...

 

    Donc, arrivés à la frontière,

au poste de douane de l'Oncle Sam,

mes amis sont questionnés sans ménagement

et sans l'ombre d'un sourire...

 

Un douanier c'est CURIEUX, 

et encore plus une douanière  Sam(e)?

   

Il me revient à l'esprit une réplique du vieux sketch de Fernand Raynaud

bien vue mais peu flatteuse...

 " J'suis intelligent ... puisque j'suis douanier" ...

 

Ici c'est pas mieux...

No comment... je suis encore à leur portée !! 

 

 Batterie de questions indiscrètes de la désagréable douanière

(oui, je sais, c'est un pléonasme !)

 

    Où allez-vous ? A Newport

                

Pourquoi ? pour déjeuner

   

                    Dans quel restaurant ?

   

                                    Note De La Rédaction :

à Newport il n'existe qu'un seul restaurant

(The East Side Restaurant)

mais tu as intérêt à laisser ton humour de côté...

   

Pourquoi vous Québecois, voyagez-vous avec une Française ?

C'est une amie

 

Où vous êtes vous connus ?

Pas question de répondre "en prison"... même si ça te démange...

 

Conversation (en Anglais of course) terminée.

Pour eux c'est OK.

   

 

Moi la Gauloise, pour passer cette frontière Canada-USA,

j'ai besoin d'un papier appelé "exemption de visa" :

Il  est vrai que je suis une redoutable terroriste...

   

    Pour ça, quelques formalités 

vérification dans la machine

de mes précédentes allées et venues sur le territoire américain,  

 

empreintes digitales,    

 

photo....

 

Formulaire à remplir :  

   est-ce que je transporte des armes pour m'attaquer au président ?

NON

   est-ce que j'ai kidnappé un enfant précédemment ?

NON, j'en aurais plutôt à revendre

(mais rien de prévu pour ça dans le formulaire)

      

  donc je peux passer ???

  

              après avoir payé la dime : 6 dollars

 

et je peux séjourner 90 jours sur le sol américain...

ce qui n'arrivera pas !

 

OUF !!!

 

C'est compliqué d'arriver au restau au bord du lac mais ça en vaut la peine 

  050.JPG

 

Suite du périple américain,

 

jusqu'à Jay Peak  080.JPG

 

station de sports d'hiver...

 

et d'été

 

 

avec un complexe WATER PARK

 

façon Beaubourg

 

 

 

058.JPG

 

 

 

 

     056.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Montée et retour en téléphérique 

avec panorama splendide sur la terre

 

074.JPG

 

et le ciel

 

 

071.JPG 

 

 

Si tu veux en voir plus, lecteur(trice), tu cliques....   Vermont Vermont

     

Puis retour prévu chez les francophones...

 

 Et .....le plus cocasse avec les frontières !!

 

 Expérience originale, imprévue et loufoque...

 

Une histoire belge à la sauce québecoise,

une histoire de Nioufies  comme on dit ici;

(Newfies, habitants de Terre-Neuve)

 

(je te mets un lien sur les blagues newfies si tu veux en savoir plus   link )

 

    

Retour vers le Québec en passant par le tout petit poste frontière

 

de East Richford...

 

37036149.jpg

 

 

Poste de garde côté USA désert.

 

pas de douanier(ère) en vue...

Et nul(le) ne sort !   

Nous ne les concernons pas ...

 

 

Aucun panneau en vue non plus pour nous aviser de quoi que ce soit...

 

    La voiture s'apprête à franchir le petit pont

qui  mène au poste canadien,

 

quand un groupe de motard(e)s québecois(es),

stationné(e)s  sur le bas côté

nous interpelle :

la frontière canadienne ferme à 4 heures...

 

et l'heure fatidique est passée...

 

Il faudra trouver un autre poste...

 

Mais le plus ubuesque  le voilà :

 

quand eux sont arrivés à la frontière canadienne fermée,

ils ont dû rebrousser chemin

et se sont donc retrouvés au poste américain,

 

entrant aux USA ...

dont ils n'avaient pas pu sortir !!!

 

 

et il leur a fallu repasser les contrôles.... 

 

 

Grande découverte  géopolitique : 

   

On peut donc entrer aux USA

 sans en être sorti(e)  ! 

 

Merci les motards de nous avoir évité ça !!! 

Publié dans Québec

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article