Boule de gomme 3 - la solution

Publié le par B. Lisama

   

4550650.jpg  Alors, lecteur(trice) ????

 

  As-tu trouvé la solution ?

 

  Ni Fantomas

 

  Ni maillot de bain intégral d'une émire du Golfe

 

   Faut-il envier cette Vénus au bain et aux brassards ?

 

  Aurait-elle peur de se baigner ?

 

 Ou d'être reconnue ?

 

Tu donnes ta langue à Nessie, lecteur(trice) ?

 

Eh bien, voilà...

 

victoire.jpgmais auparavant je dois décerner

 

une palme toute particulière imagesCAZPZUAL.jpg

 

 à un jeune lecteur

 

qui m'a le premier

 

donné la bonne solution...  

 

 Bravo jeune homme !!

 

Palmes à partager avec une lectrice   qui a répondu précisément

 

aux  questions QUI ? OU ?  POURQUOI ? 

 

Voilà pour toi lectrice 

 

palme.jpg

 

 

 

Retour à nos moutons....et à la solution...

 

 

Si tu veux profiter

des conditions de baignade de la photo,

   

    lecteur(trice) désormais sans langue,

 

va faire un tour

 

en Chine, sur la plage de Qingdao. 

 

nQ-hUStWbAOzKXI6wq9tFDOJShpu3tibooHlbMjOir7sYKZc3RLagqLUXX7.gif 

 

 

    Baptisé "Face-Kini" par les internautes chinois,

ce masque de protection y est le nouvel accessoire à la mode.

   

Destiné à préserver la peau d'un bronzage intempestif,

il s'avère également précieux

contre les piqures d'insectes et de méduses.

   

Tant qu'à faire, les utilisateurs le couplent

à des combinaisons de nage intégrales.

 

C'est ainsi que la presse présente et explique la photo !

 

Moi, pour  garder le teint pâle

je préfère l'ombrelle....

 

En fait j'ai un doute... et une inquiétude :

 

on nous présente le "face-kini" comme un 

 

phénomène de mode.

 

Mais ne serait-ce pas plutôt une nécessaire protection écologique ?

 

 

En effet, d'après Wikipédia, cette région a connu en 2008 la plus grande pullulation d'algues jamais observée dans le monde jusqu'alors : un mélange d'algues filamenteuses et d'ulves du genre Porphyra.

Début juillet, un tapis d'algues couvrait environ 1/3 des 50 km² devant accueillir les compétitions de voile des JO.

Il semble que le bloom algal marin ait une autre origine qu'un simple apport terrigène de propagules, peut-être un déséquilibre écologique marin.

Cette pullulation a fait sensation car elle s'est produite au moment des Jeux Olympiques et a notamment touché la zone où devaient se dérouler les compétitions de voiliers.

1 200 bateaux et plus de 10 000 personnes ont été appelés pour nettoyer ces algues qui formaient des tapis assez importants pour bloquer les voiliers.

Ceci s'est fait sous l'autorité d'un commandement d'urgence constitué de la province du Shandong, de la ville de Qingdao et des forces armées locales. 30 000 m de filets ont permis de collecter 170 000 tonnes d'algues en quelques jours début juillet 2008, alors que les régates devaient se dérouler du 9 au 23 août.

 

 

 

Toujours d'après Wikipédia,  Qingdao est aujourd'hui  le quatrième plus important port de commerce chinois, avec une forte activité dans le secteur de pèche.

C'est la capitale commerciale du Shangdong où les capitaux étrangers sont très importants notamment coréens, japonais et allemands.

Depuis 2008 a été mis en place un nouveau projet de développement urbain qui vise à développer le tourisme balnéaire et nautique par la mise en place de sept à huit plages d'agrément et de ports de plaisance.

 

la photo, elle,  date de cette année...

 

Tu adoptes le "face-kini" pour tes vacances de l'été 2013 ??

 

Imagine l'effet produit sur les plages

du Pouldu, de Chatelaillon,

de Biarritz ou de La Grande Motte...

 

 

Publié dans Boule de gomme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article