Homonymie ?

Publié le par B. Lisama

Voici un petit bijou ! 
HOMONYMIE
sur France-Info la  chronique  de Jean-Pierre Gauffre du 24 février...
Régale-toi, lecteur(-trice)...    
link

J'ai bricolé un lien pour que tu puisses l'écouter (link),  mais, comme je suis un peu moyenâgeuse, je ne suis pas certaine qu'il fonctionne. Donc je te copie-colle le texte, ça je sais faire !

Curieuse, cette affaire Ali Soumaré, dans le Val d’Oise à trois semaines des régionales... Mais après, l’homonymie, ça existe...

Croyez-moi ou pas, mais je comprends très bien qu’on ait pu se tromper sur le cas d’Ali Soumaré… Et qu’on l’a peut-être fait en toute bonne foi… Je ne connais pas vraiment le dossier, donc je me garderai bien de donner sur le sujet un avis définitif, mais une homonymie, c’est parfaitement envisageable…

Il existe plusieurs types d’homonymie… Il y a celle qui ne prête pas à confusion, parce qu’on se dit que toute confusion entre homonymes est absolument impossible… Il ne viendrait à personne l’idée que Jean-Pierre Foucault ait pu écrire « Les mots et les choses, une archéologie des sciences humaines »… Ca, c’est Michel Foucault… Ca tombe sous le sens…

Il y a l’homonymie qui laisse planer un doute pendant un certain temps, mais qui peut se dissiper très vite… Par exemple, je connais un plombier-chauffagiste qui s’appelle Georges Clounet… Ah, vous voyez, ça peut prêter à confusion… Sauf que ça s’écrit C-L-O-U-N-E-T… Et puis quand il sonne à la porte et que vous lui ouvrez, vous vous trouvez devant un quinquagénaire bedonnant, chauve, à moustache et qui souffle comme un phoque parce que l’ascenseur est en panne… Donc, là encore, l’homonymie ne résiste pas longtemps…

Mais il y en a d’autres nettement plus perturbantes… Et je pense que c’est quelque chose dans ce style qui a dû se passer avec Ali Soumaré… Je suis sûr que vous allez vous souvenir de ce cas… C’était quand ? En 2007, je crois… On a élu président de la République un type qui s’appelait… Nicolas Sarkozy, c’est ça… Ca vous dit quelque chose ? Un type formidable, qui promettait une vie meilleure pour tout le monde, qui se tapait des 70 % d’avis favorables dans les sondages… Or, il se trouve qu’aujourd’hui, le président de la République s’appelle encore Nicolas Sarkozy… On pourrait donc se dire, c’est normal, c’est toujours lui… Sauf qu’avec celui-là, on a 10 % de chômage, une dette publique qui a explosé et lui-même est à moins de 40 % d’opinions favorables… Alors là, je me dis, c’est pas possible, c’est pas le même… Celui qu’on a élu en 2007 nous aurait jamais fait ça… L’actuel est donc un homonyme… Doublé d’un sosie, parce qu’il faut bien reconnaître qu’en plus de porter le même nom, les deux Nicolas Sarkozy se ressemblent drôlement…

Mais moi, je suis certain que c’est pas le même… D’ailleurs, on ne me la fait pas… Il y a un indice très précis qui montre que c’est pas le même… Les deux Sarkozy, ils n’ont pas la même femme… Si ça, c’est pas une preuve… Mais évidemment, vous n’êtes pas obligés de me croire…

 

La chronique de Jean-Pierre Gauffre  (1'58")

 

 

 

Publié dans Vibrations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Walter Proof 27/02/2010 21:42


Lol, oserais-je dire… 

(et rassure-toi, le lien fonctionne parfaitement… le premier en tout cas !)