Incohérences à l'Education Nationale...... une de plus

Publié le par B. Lisama

Je viens de l'entendre, lecteur(-trice)....

 

Un ministre, un très sérieux ministre,

comme il se doit.....

 

Luc Chatel, l'actuel ministre de l'Education Nationale,

et porte-parole du gouvernement,

interrogé sur la violence à l'école,

 

nous informe qu'il va muscler la capacité des professeurs

à agir en ce domaine !!

 

Alors là, bien sûr, je dis BRAVO

 

Et toi aussi, lecteur(-trice), tu dis BRAVO

 

 

 

Alors congratulons-nous ....

Enfin une bonne nouvelle

Quelle belle journée !!!

 

 

Au fait, juste un petit complément d'info.... la suite des propos du ministre....

 

Aïe, j'ai la mémoire qui flanche....je m'souviens plus très bien.....

 

du flou, du flou, du flou....

du vague, du vague, du vague ...

 

du vague à l'âme?

 

 

 

Mais oui, bon sang, mais c'est bien sûr !!!!

 

 

Ce doit être prévu dans la réforme de la formation des maîtres !

 

En augmentant le nombre d'années d'études théoriques

des futurs enseignants

et en supprimant l'année de stage pratique,

on va tout arranger !!!!

 

 

Pour le recrutement, Bac + 5  ! Vous aurez des connaissances !

Pour la pédagogie, la psychologie..... vous ferez dans l'intuitif, jeunes profs ! Quelques-uns y arriveront très bien.....

 

et ça coûtera une année de salaire en moins à l'état

 

INCOHERENCE...... encore et toujours....... une de plus.....

mais il reste l'effet d'annonce :

le ministre veille à juguler la violence

dans les établissements scolaires....

 

 

 

Un peu de conjugaison pour me calmer, lecteur(-trice)

 

remède bizarre mais c'est le mien

et ça calme les élèves en les endormant !!!

 

BOUILLIR

un vieux verbe, troisième groupe, pas facile surtout au présent

je bous

tu bous

elle bout ( est-elle à bout ?)

nous bouillons

vous bouillez

ils.....

cherche donc un peu, lecteur(-trice)...

 

 

PS : si  tu veux te documenter un peu plus sérieusement, lecteur(-trice),

 clique sur le lien qui t'amènera (en principe)

sur un  article de Véronique Soulé,

journaliste à Libération,  intitulé C'est  classe

 link 

Publié dans Salle EG1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Laura 07/04/2010 14:12



Enfin ! Comme on les aime les futurs professeurs !


(C'est décourageant, voire déprimant)


Quand à la violence en classe... Comment dire ? Ils veulent qu'on leur apprenne nous-même ou quoi ? Le ministère a une débilité d'une rareté qu'on se demanderait s'il est vraiment déjà aller à
l'école...