J'ébullitionne

Publié le par B. Lisama

Oui, j'ébullitionne !!!

     null  

Permets-moi, s'il te plaît, lecteur(trice), 

l'invention et l'emploi

d'un  MOT UN PEU FOU

dans un MONDE VRAIMENT FOU.

 

J'EN AI BIEN LE DROIT, je crois, 

VU CE QUE D'AUTRES SE PERMETTENT

 

 

Je m'explique :

en France, ce matin, ah là là c'est l' hallali...

 

Mais oui, tu sais,   l'HALLALI :

le moment où les cors de chasse

annoncent que la bête est aux abois ! 

   

  Eh bien au moment de l'hallali, 

 

 j'ébullitionne et je m'insurge !

 

 

Mal venu, ridicule, incorrect, indécent...

 

Les comptes privés ne devraient-ils pas

se régler en privé ?

 

 

Tu vois à quoi je fais allusion ?

 

 

 300722206_B973481599Z_1_20140903211651_000_GLA32ECOA_1-0.jpg

 

 

Indécente également la manière

dont la presse s'empare de cette parution,

se vautre dans ce vaudeville,

se repaît de cette estocade...

 

Car on peut critiquer un dirigeant

sur ses choix, son action, ses revirements...

Rien de plus normal !  

Il n'en reste pas moins que l'irrespect, l'étalage de sa vie privée,

rejaillissent  sur la crédibilité, sur l'image de l'homme et aussi du pays...

     

10660385_720575674680708_5135239542492176230_n.jpg

 

Dézinguons, dézinguons...

sans réfléchir aux conséquences...

 

 

Sacro-sainte audience, sacro-saint argent...

 

 Que ce stupide jeu de massacre me semble débile 

face au summum d'horreurs  qui se déploient sur Terre :

 

VIRUS EBOLA  : plus de 1900 morts (pour l'instant) en Afrique...

 

Guerre entre Israël et la Palestine

 

Guerre entre la Russie et l'Ukraine  

  10646928_720142078057401_5371852412055679307_n.jpg

 

 

 

 Horreurs commises en Irak

par un pseudo état musulman

qui a lâché ses chiens ...

 

 

3556221861.jpg 

Otages massacrés  

Fillettes enlevées

(au fait où en est-on du côté Boko haram ?)

femmes violées et vendues

Tortures et assassinats pour tou(te)s

 

Et notre microcosme se gausse de notre président,

se préoccupe avant tout

de la vengeance d'une femme délaissée

(un sort qui n'a rien d'exceptionnel, je crois...)

 

Alors, oui, JE SUIS EN EBULLITION

 

JE SUIS AU  POINT D'EBULLITION

 

J'EBULLITIONNE...

 

  A bientôt peut-être, lecteur(trice) ? 

Publié dans Raisins verts

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marguerite 04/09/2014 13:13


j'adhère entièrement. Ta colère est plus que justifiée. Où est la dignité et le respect de l'autre? Pauvre France!