"ô ministres intègres ! ..."

Publié le par B. Lisama

Voici, lecteur(-trice), la question que je me pose ces jours-ci :

Comment choisir un(e) ministre

ou/et un(e) secrétaire d'état ?

     

    Certes difficile car le choix est important, essentiel pour le peuple, pour le  pays

 et mérite réflexion.... 

    Faut-il tabler

 sur la compétence de l'homme ou de la femme

dans le domaine de son futur ministère,  

sur son aptitude aux relations internationales dans le contexte de la mondialisation,

langue anglaise   

 

 

sur son intégrité,  

sur son dévouement à la France et aux Français ?

    null

 

Bof... pas forcément...

En fait, il existe des raisons beaucoup plus importantes,

des raisons supérieures, des raisons d'état

 

et voici les critères qu'il convient d'appliquer :

1. l'appartenance à un petit groupe de la majorité

qui influera sur une future élection présidentielle

2. l'appartenance à un groupe de la majorité

dont le leader devra être affaibli 

au moment de poser sa candidature à une future élection  présidentielle.

3. l'appartenance à une même tranche d'âge  qui donnera  du tonus à cette partie de l'électorat  français... en vue d'une  future...

4. l'appartenance à la frange des célébrités de la société civile

pour rallier des Français en vue de...

     

    Tu as bien noté l'importance des intentions et du futur !!!

ainsi donc remanions...

    Vive le jeu du remaniement ministériel,

dérivé de celui des chaises musicales,  

    Vivent les créations de postes adéquats,

les nouvelles niches ministérielles ....

 

Vivent l'intrigue et les intrigants !!!

 

Voilà ce que tu as peut-être constaté toi-même...

   Le  Figaro de Beaumarchais rapprochait en son temps

la politique et l'intrigue qu'il disait "un peu germaines"

Aujourd'hui on peut les dire "siamoises"

     

 

Publié dans Vibrations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article