Que serais-je sans toi ?

Publié le par B. Lisama

Les larmes de B.Lisama....

ça t'étonne, lecteur(-trice) ?

mes premières larmes, 
les seules que je verserai pour un "homme public"

J'ai appris tout à l'heure la mort de Jean Ferrat
on le savait malade mais.... 
Le ciel s'est obscurci, le soleil s'est caché....
Mon coeur se serre inexorablement.

C'est le départ d'un GRAND, 
Poète, Chanteur, Artiste hors du commun, un Homme Bien...

celui dont je fredonne chaque jour les chansons
au gré de mon humeur....


Jean Ferrat, sa voix chaude et caressante dont je ne me lasse jamais...

              LE poète par excellence     
    
l'homme de MA FRANCE, LA COMMUNE...

 ma jeunesse et ma révolte avec POTEMKINE

 notre mémoire collective avec NUIT ET BROUILLARD

 l'Amour avec QUE SERAIS-JE SANS TOI,
 MA MÔME,
LA FEMME EST L'AVENIR DE L'HOMME

 la vie  MON DIEU QUE LA MONTAGNE EST BELLE

Hugo disait que le poète est le phare de l'humanité
Nous avons perdu notre phare
Mais il nous reste à chanter plus que jamais FERRAT

"Le poète a toujours raison
 Qui voit plus loin que l'horizon
 Et le futur est son royaume...."

 

 

Publié dans Hommage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article