Sautes d'humeur

Publié le par B. Lisama

Bon, je n'aurais pas dû jeudi dernier me gausser des débuts de journée difficiles...

(Matin difficile ? )

Cela ne m'a pas porté chance !

 

Et chez les utilisateurs des technologies "de pointe" 

les défaillances fonctionnent en série...

 

Moi qui ne suis pas des plus patientes,

                                              

  CE GENRE DE CHOSES

 

                                      coll-ge-2007-d-cembre-012.jpg                                          

               CA M'ENERVE  

 

 

                                      

             CA ME DEFRISE LE PLUMET   

 

 

                              

 

 

 

        CA  ME FAIT GRINCER LA CUIRASSE

 

 

 

 

 

 

         Je veux donc oublier pour ce jeudi 17 

                     la technologie défectueuse et me rappeler seulement

     

 

les délicieuses copines,

                              le délicieux Petit Palais

                                avec l'expo sur les femmes qui changent l'Inde

                                         link 

   

et les délicieux petits choux de POPELINI 

 (29 rue Debelleyme, métro Filles du Calvaire, Paris 3ème).

                          link

 

rose-framboise, pistache-griotte, chocolat noir, fraise-litchi, caramel-beurre salé

HUM !! MIAM !!

je te les recommande,  lecteur(trice) ...

 

Et pour retrouver résolument l'optimisme salvateur,

pour éclairer ces journées maussades de brouillard,

voici quelques photos que je t'ai rapportées de la côte amalfitaine,

                         AMALFI

Italie-novembre-2011-275.JPG

                                PRAIANO

    Praiano novembre 2011

                      POSITANO

Positano novembre 2011

 

                             La côte amalfitaine avec ou sans arc-en-ciel...

côte Amalfitaine novembre 2011 

 

  Praiano novembre 2011

 

                                                       Très belle région...   mais

tout est à flanc de montagne;

                             tout est accroché à la pierre,

même les routes étroites et leurs incessants virages en épingle à cheveux....

manque de place pour rouler, pour stationner, Positano novembre 2011

pour marcher,

manque de liberté...

  même les joggeurs courent sur la route... à leurs risques et périls !

 

Si tu veux, lecteur(trice), en voir un peu plus.....

tu cliques sur l'album Cote-amalfitaine Cote-amalfitaine

Publié dans Voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article