Une page qui se tourne

Publié le par B. Lisama

Nous-juillet-2000--2-.jpg Elle nous avait  quittés, bien malgré elle, le  28 janvier 2011

 

 Le 26 février 2012   René a rejoint Paulette

  photo-3.JPG

Une page qui se tourne sans qu'on l'ait voulu

 

Un livre d'or qui se referme,

Un livre comme on n'en écrit plus

 

7 septembre 1946jaquette-verso--2-.JPG

 

     

    septembre 2006

Arriere--2-.JPG

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                    Voile brouillard de l'absence et du vide,

       

                                      Silence sans fin des voix chéries,

 

                                                        On se retrouve enfants mais pour être orphelins

 

Promus bien malgré nous à la tête de nos tribus

 

Nous savons qu'ils se sont rejoints

 

C'est notre seule consolation

 

    Vous qui aimiez tant la vie,

vous avez eu une longue et belle vie

riche d'Amour,

riche de Joies,

riche d'Enfants, petits-enfants, arrière-petits-enfants,

riche de Famille

riche d'Amis

 

Vous vous êtes tant aimés

Vous avez tant aimé la vie,

Vous nous avez tant  aimés

 

NOUS VOUS AIMONS                                             

     Funambules

Sur le fil de la lame

Qui joint le corps et l'âme


Développant de grands discours

Ou virevoltant du coq à l'âne

A petits pas pressés ou lents


Contradicteurs indissociables

Et écheveau inextricable


A la française et à l'anglaise

Jardins mêlés en macramé


Tous deux pétris de certitudes

Pourtant guetteurs de nouveautés


Fatigués mais infatigables

Vous cheminiez cahin caha

Vous efforçant de résister

Aux injustices des années


Vos différends faisaient sourire

Quand sur nos bouliers nous comptions

Espérant autour de votre table

Nous régaler encore longtemps

 

Publié dans Les Miens

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article