Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le beau pays des Schtroumpfs

Publié le par B. Lisama

quelques infos du pays des Schtroumpfs
glanées au hasard ces jours-ci
et que je  livre, lecteur(-trice), à ta sagacité :
1. la Schtroumpfette Roselyne a annoncé voici quelques jours
un renforcement des mesures autour de l'IVG...
mise à mal par la restructuration prévue (par qui?) des hôpitaux.

2. le Schtroumpf Chatel a annoncé hier des mesures exceptionnelles
pour améliorer le remplacement des professeurs absents en collège et en lycée (quels  flemmards ces profs !)

3. Le Grand Schtroumpf en personne,
contredisant ainsi son Schtroumpf Chouchou,
se dit "prêt à accueillir en France" la jeune Najlae Lhimer,
récemment expulsée vers le Maroc (par ses "propres"services de police)  
alors qu'elle était allée porter plainte contre son frère qui la battait...

 Vivent les Schtroumpfs..... voilà des bonnes nouvelles....  et tu sais pourquoi, lecteur(-trice) ? 
c'est bientôt le Printemps, ouiiiiii.....  le 21 mars !!

et premier tour du printemps le 14 !!

Comment ça, j'ai mauvais esprit !! ???


Publié dans Vibrations

Partager cet article
Repost0

Journée de la femme... Accusée, lève-toi !

Publié le par B. Lisama

En cette journée de la FEMME, une petite devinette.
Sais--tu, lecteur(-trice), ce qui rapproche la vache et la femme ?

le lait ? trop simpliste... la rumination ?  Réfléchis encore un peu....

Certes la vache, paraît-il, paît tranquillement dans son pré
en regardant de son oeil torve
passer les quelques TGV à caténaire non arrachée.... 

Mais la femme, là c'est du vécu,  paie de sa personne, à longueur de journée,
le prix de l'épanouissement des siens
et le sien propre par la même occasion...

"paître" et "payer", nous n'y sommes pas encore
....
Pour ta gouverne et pour que tu puisses passer une meilleure journée,
sache, lecteur(-trice) que  la femme et la vache,
appartiennent toutes deux à la redoutable catégorie des NUISIBLES

EH OUI
La vache, dit-on, pollue l'atmosphère par ses flatulences, en émettant du CO2 et en agressant la couche d'ozone. 


La femme aussi est reconnue comme pollueuse.
L-G Francoeur  dans  Le Devoir québecois  du 16 février 2004
expliquait que
les eaux du St Laurent polluées par les oestrogènes féminins, 
provoquent chez les poissons des mutations biologiques
transmissibles aux mammifères qui les consomment.
"Parmi les produits susceptibles de provoquer ce type de réponse biologique, on trouve des détergents industriels comme les nonyl-phénols, un grand nombre de pesticides utilisés en agriculture, les BPC, des effluents de papetières ... ainsi que l'urine des femmes qui prennent des anovulants. "

Aïe Aïe Aïe !!
j'aurais donc ponctuellement participé à la contamination du 
majestueux St Laurent,
 et surtout à celle de la douce Seine, 
  contribuant ainsi  à la dégénérescence de l'espèce humaine
MEA CULPA, MEA MAXIMA CULPA

mais Ouf !
si je lis bien,  la femme n'est pas la principale responsable.... détergents industriels, pesticides etc...

SAUF QUE TOUTE INFO  EST BONNE A DETOURNER

pour Le Vatican  qui  ne perd jamais une occasion d'exprimer
son hostilité à la libération sexuelle des femmes 
et remet le couvert à chaque fois qu'il en trouve l'opprtunité

par exemple    (site web du journal Le Monde du 05.01.09).
« Hostile à la contraception, le Vatican vient de lancer un nouveau pavé  dans la mare en affirmant, à travers un article publié, samedi 3 janvier, dans l’Osservatore Romano, que la pilule aurait « depuis des années des effets dévastateurs sur l’environnement. »

Ils n'y vont pas de main morte dans l'hyperbole les prélats du Saint Siège !!

Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la peste...

Rappelons ... 
le préservatif à l'index, l'abstinence pour éradiquer le Sida,
l'excommunication de fillettes violées ayant eu recours à l'avortement...


Après tout, c'est bien fait pour les femmes,  qui sont la cause
de toutes les catastrophes sur notre belle planète
:

Adam vivrait toujours heureux (sans travailler et sans souffrir)  
si Eve ne l'avait pas poussé à croquer la pomme !


Et les copines d'Eve ne valent pas mieux : 

tiens, la belle Hélène, 7 ans de guerre entre les Grecs et les Troyens...  

Et Iseult-la-blonde qui boit volontairement le philtre d'amour 
 et le fait boire à son insu au preux et naïf Tristan
qui croit se rafraîchir le gosier...

et les sorcières, de Salem ou d'ailleurs ......

 même les cyclones sont féminins !

La femme serait-elle donc finalement  "vache" ?  à la Brassens ?
"Une petite fleur dans une peau de vache" ?

Pas de machisme, s'il te plaît lecteur,
ça ne te va pas du tout !!

et ce n'est pas le jour

BONNE FETE LES FEMMES

NB: si, pour te changer les idées,tu veux voir quelques photos du magnifique St Laurent
prises sur sa rive sud, clique sur ce lien

le St-Laurent le St-Laurent



 







Publié dans Vibrations

Partager cet article
Repost0

Fabuleux La Fontaine

Publié le par B. Lisama

 

Connais-tu bien ton La Fontaine, lecteur(-trice) ?
Sinon, tu dois absolument le réviser
car il est plus que jamais "tendance" (IN ? HYPE ?)

 

Ainsi tu pourrais méditer la morale de la fable Le renard et le bouc :

"En toute chose il faut considérer la fin."

 

Oui, c'est le moment d'y réfléchir.... par exemple en l'appliquant à l'actuel projet de réforme de la procédure pénale française...

 
Réforme de la procédure pénale
ou
Comment camoufler les "affaires" ?
  

 

Attention! Dans la nouvelle procédure on distinguera
le domaine des "délits financiers"
et celui des "crimes d'atteinte à la vie"


CAR CE QUI EST BON POUR L'UN NE L'EST PAS POUR L'AUTRE

 

C'EST TRES SERIEUX ............JE CITE

D'après une info donnée par l'agence Reuters hier, 2 mars 2010, 
relayée par un certain nombre de médias

"Le nouveau code de procédure prévoirait que tout délit financier serait prescrit - c'est-à-dire considéré comme trop ancien pour être poursuivi - six ans après la date où l'infraction a été commise, et ce "quelle que soit la date à laquelle elle a été constatée"


Actuellement,

la prescription est de trois ans, mais à partir de la date à laquelle les faits ont été constatés, ce qui donne de facto aux juges une très
lar
ge latitude pour poursuivre des faits très anciens

Le projet allonge par ailleurs le délai de prescription
pour les crimes  "d'atteinte à la vie", de 10 à 15 ans.

ce délai de 15 ans partirait non à la date du crime,
mais à la date
"à laquelle les faits ont pu être portés à la connaissance de l'autorité  judiciaire",
ce qui élargit, au contraire du domaine des délits, les possibilités de poursuite.
"

 

"Bizarre........ bizarre......"


tu as dit "bizarre", lecteur-trice ?

Vite, retourne aux fables de ton enfance...
et rappelle-toi ce que ta prof de français t'obligeait à apprendre par coeur (bien sûr que le "par coeur" est nécessaire !!)


"Selon que vous serez puissant ou misérable,

Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir."
(Les animaux malades de la peste)

ou bien


"La raison du plus fort......"
(là je te laisse terminer)

                                       sempiternel agneau !

.

Publié dans Vibrations

Partager cet article
Repost0

La première nuit...

Publié le par B. Lisama

           roman de Marc Levy
Oui ... bon... c'est du Marc Levy, du Marc Levy ordinaire...  donc rien à voir avec l'inoubliable Les enfants de la liberté ...  du même auteur mais à ranger dans la catégorie des Grands.
La première nuit  revenons-y ! du M.Levy, un pavé de 487 pages chez Robert Laffont, couverture glacée... c'est alléchant...
En fait, non ! seulement consommable :
un homme, une femme, comme dab, mixture épicée de péripéties à la James Bond :  des instruments sophistiqués, une pléiade d'agents secrets qui portent des pseudos de villes et tiennent des discussions sibyllines...

Je m'y perds; je lis plus vite....
Ah oui !  je le retrouve ... James ! des armes, des embuscades, des attaques, des morts , du carnage....
Bof.... allez, je survole ! et les héros s'en sortent toujours, bien sûr...
Je survole, c'est l'expression qui convient...  Que de décollages et d'atterrissages, que de voyages ! 
Marc Levy connaît son Jules Verne sur le bout des doigts : Londres, le camp de base,  avec des personnages à la Phileas Fogg, les clubs remplacés par la très sérieuse Académie Royale.
Et il nous refait le  Tour du Monde , mais pas en 80 jours.... après Londres, la Grèce, la Chine,  et  j'en passe... avant de retrouver  Michel Strogoff  dans le Transsibérien... escale donc ... en Sibérie (tu suis, lecteur-trice ? ?)   et camp de base sur les étendues glacées du nord de l'Oural... re-saut de puce en Europe avant la chaleur des hauts plateaux éthiopiens....
Ouf ! ça me fatigue !!  jamais un bobo, une blessure....ils vont  bien.

Et tout ça dans quel but ? J'ai oublié de te dire que les deux héros sont une archéologue et un astrophysicien.... y a de la découverte des origines du monde là-dessous.... ou en point de mire.

Oui, bien sûr, mais je ne pourrais pas t'en dire plus, parce que je n'ai pas tout compris : si, une chose : le premier humain fut une humaine et elle est venue de l'univers !!!
MAIS :
1. Premier écueil dès la page 45 et les suivantes
:
Mianyang, Chine; Adrian recherche Keira qu'il croit morte... il la retrouve recueillie par des Lamas thibétains.... c'est tendance ! sauf que page 88 il se réveille à l'hôpital à Athènes ! Apparemment il a déliré tout l'épisode en Chine. C'est bien possible mais, même le roman terminé, je n'ai toujours pas compris l'utilité du passage dans l'intrigue.... tu as dit "tendance" ?
2. Plus ennuyeux :
je ne comprends ni le dénouement ni l'épilogue : les soixante dernières pages se lisent vite, on a hâte de savoir...
MAIS : que sont réellement devenus les fameux fragments de "pierre"?
Adrian et Keira ont-ils trouvé le chaînon manquant, le quatrième (qui m'a échappé à moi ) ?
Adrian les a-t-il vraiment jetés dans le lac ?
mais alors, quid du médaillon d'Iris ?
et quid de la dernière lettre d'Ivory ?

Non, je te dis, je ne comprends rien.... et pourtant je les ai relues les soixante dernières pages, en détail et avec la loupe de Sherlock Holmes...
Mon cerveau serait-il aussi rouillé que ma cotte de mailles ?
Mon seul espoir, lecteur(-trice), si tu as lu ce roman et si tu as  compris, souffle-moi la solution....

 

Publié dans Lecture

Partager cet article
Repost0

Homonymie ?

Publié le par B. Lisama

Voici un petit bijou ! 
HOMONYMIE
sur France-Info la  chronique  de Jean-Pierre Gauffre du 24 février...
Régale-toi, lecteur(-trice)...    
link

J'ai bricolé un lien pour que tu puisses l'écouter (link),  mais, comme je suis un peu moyenâgeuse, je ne suis pas certaine qu'il fonctionne. Donc je te copie-colle le texte, ça je sais faire !

Curieuse, cette affaire Ali Soumaré, dans le Val d’Oise à trois semaines des régionales... Mais après, l’homonymie, ça existe...

Croyez-moi ou pas, mais je comprends très bien qu’on ait pu se tromper sur le cas d’Ali Soumaré… Et qu’on l’a peut-être fait en toute bonne foi… Je ne connais pas vraiment le dossier, donc je me garderai bien de donner sur le sujet un avis définitif, mais une homonymie, c’est parfaitement envisageable…

Il existe plusieurs types d’homonymie… Il y a celle qui ne prête pas à confusion, parce qu’on se dit que toute confusion entre homonymes est absolument impossible… Il ne viendrait à personne l’idée que Jean-Pierre Foucault ait pu écrire « Les mots et les choses, une archéologie des sciences humaines »… Ca, c’est Michel Foucault… Ca tombe sous le sens…

Il y a l’homonymie qui laisse planer un doute pendant un certain temps, mais qui peut se dissiper très vite… Par exemple, je connais un plombier-chauffagiste qui s’appelle Georges Clounet… Ah, vous voyez, ça peut prêter à confusion… Sauf que ça s’écrit C-L-O-U-N-E-T… Et puis quand il sonne à la porte et que vous lui ouvrez, vous vous trouvez devant un quinquagénaire bedonnant, chauve, à moustache et qui souffle comme un phoque parce que l’ascenseur est en panne… Donc, là encore, l’homonymie ne résiste pas longtemps…

Mais il y en a d’autres nettement plus perturbantes… Et je pense que c’est quelque chose dans ce style qui a dû se passer avec Ali Soumaré… Je suis sûr que vous allez vous souvenir de ce cas… C’était quand ? En 2007, je crois… On a élu président de la République un type qui s’appelait… Nicolas Sarkozy, c’est ça… Ca vous dit quelque chose ? Un type formidable, qui promettait une vie meilleure pour tout le monde, qui se tapait des 70 % d’avis favorables dans les sondages… Or, il se trouve qu’aujourd’hui, le président de la République s’appelle encore Nicolas Sarkozy… On pourrait donc se dire, c’est normal, c’est toujours lui… Sauf qu’avec celui-là, on a 10 % de chômage, une dette publique qui a explosé et lui-même est à moins de 40 % d’opinions favorables… Alors là, je me dis, c’est pas possible, c’est pas le même… Celui qu’on a élu en 2007 nous aurait jamais fait ça… L’actuel est donc un homonyme… Doublé d’un sosie, parce qu’il faut bien reconnaître qu’en plus de porter le même nom, les deux Nicolas Sarkozy se ressemblent drôlement…

Mais moi, je suis certain que c’est pas le même… D’ailleurs, on ne me la fait pas… Il y a un indice très précis qui montre que c’est pas le même… Les deux Sarkozy, ils n’ont pas la même femme… Si ça, c’est pas une preuve… Mais évidemment, vous n’êtes pas obligés de me croire…

 

La chronique de Jean-Pierre Gauffre  (1'58")

 

 

 

Publié dans Vibrations

Partager cet article
Repost0