Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'année du CHIEN

Publié le par B. Lisama

Un arrangement floral en forme de chien dans un marché de Taipei le 13 février 2018. — SAM YEH / AFP

Bonne année du Chien de Terre ! 

Ce vendredi 16 février a marqué

 le début des célébrations du Nouvel An Chinois.

Et ce Nouvel An Lunaire, appelé Fête du printemps en Chinois,

 nous fait passer de l'année du Coq de Feu 

à l'année du Chien de Terre.

Je t'ai déniché, à Taiyuan, dans une galerie marchande,

une statue géante

représentant Donald Trump

en chien, coiffure et mimiques.

A savoir : Donald est né en 1946, également année du chien

(et non du canard) 

Tout s'explique !

 

Un petit aperçu des festivités parisiennes ?

D'abord un peu de pub pour les décors

et beaucoup pour  les produits 

-sont malins-

des magasins Tang Frères dans le 13ème

qui nous souhaitent une bonne année du chien de terre

 

et une video postée le 17

c'est à dire aujourd'hui

par notre ami -et néanmoins lecteur- Walter 

notre correspondant spécial aux Olympiades

(Paris 13ème)

Un peu de philosophie  pour terminer :

Le chien a beau avoir quatre pattes, il ne peut emprunter deux chemins à la fois (Proverbe africain)

Quant à moi,

J'ai eu un mal de chien à faire cet article

et j'ai attrapé la chienne au Québec

 

 

 

car les chiens ne font pas des chats !

C'est bien connu, les chiens aboient et la caravane passe...

Alors Ne nous regardons pas en chiens de faïence.

Moralité -empruntée à Paulo Coelho- 

"fais maigrir ton chien et il te suivra;fais grossir ton chien et il te mordra"

Voilà de quoi méditer, lecteur-trice,

que tu sois en vacances ou pas !

 

A bientôt, lecteur-trice...

Partager cet article
Repost0

Valentin-e

Publié le par B. Lisama

Tu  sais combien je t' aime, lecteur-trice !

Voici donc pour toi-e quelques dessins concernant  la fête d'aujourd'hui

HAPPY VALENTINE'S DAY

 

Valentin-e
Valentin-e
Valentin-e
Valentin-e
Valentin-e
Valentin-e
Valentin-e
Valentin-e

et aussi une petite video dont tu pourras t'inspirer si tu veux 

Je n'abuserai pas de ton temps précieux aujourd'hui

à moins que les affres de la famille Hallyday t'intéressent !

Valentin-e
Valentin-e
Valentin-e
Valentin-e
Valentin-e

A bientôt, lecteur-trice...

Partager cet article
Repost0

Ainsi fond, fond, fond...

Publié le par B. Lisama

AINSI FOND... FOND... FOND...

Alors là, me murmure  mon lobe pariétal un peu gelé,

Attention à l'orthographe !!

Que mon doigt  tape sur le T pour finir le verbe

et aussitôt, lecteur-trice,

tu me taxeras de cancresse

ou tu me verras retombant en enfance... 

 

au pays

 

 

des petites marionnettes

 

 

 

A contrario,  si j'enfonce la touche D

je reste dans mon propos !!

Car Elle fond ...

Elle disparaît...

au grand dam de quelques-un-e-s 

par exemple les écolier-e-s qui ont apprécié ces mini vacances

mais pour le plaisir d'un grand nombre 

de conducteur-trice-s et de travailleur-se-s

que la neige a beaucoup pénalisé-e-s.

 

 

Quant à moie, vite, vite, 

avant qu'elle ait tout à fait fondu

je t'envoie une BdN

 

ben oui !!

tu as compris 

une Boule de Neige...

 

qui va remplacer fort à propos sa copine BdG 3

 

 

 

partie aux sports d'hiver, ou au carnaval de Venise

Prêt-e, lecteur-trice ?

Voici la photo Mystère

 

A toi de jouer...

Et à  bientôt, lecteur-trice...

Partager cet article
Repost0

Igloo, igloo ?

Publié le par B. Lisama

Il neige un peu,beaucoup 

passionnément, à la folie...

 

 

 

 

 

 

Vivement "pas du tout"

dit la  Schtroumpfette grognonne que je suis

 

Je ne peux pas m'empêcher de commenter 

parce que enfin, depuis hier,

j'ai la fibre !!

 La fibre maternelle, ce n'est pas d'hier

 

mais LA FIBRE ORANGE, si !!

-même si le boîtier collé au mur s'est mollement écroulé

et attend le re-passage du colleur-

 Ordi et autres engins à la Pomme 

connaissent  enfin un débit honnête et fluide !

Quel plaisir !!

Et c'est si surprenant ... qu'il neige...pardi !

Igloo, igloo ?
Igloo, igloo ?
Igloo, igloo ?
Igloo, igloo ?
Igloo, igloo ?
Igloo, igloo ?

Quelques chansons sur le thème du jour, à écouter au coin du feu ?

Remarque, moi je préfère surfer sur le net,

 

pas sur la neige...

ou alors sur les vagues... plaisir des yeux

 

Et pour finir, vu que surfer m'est devenu si facile et rapide,

tu veux un petit diapo-AKTUS ?

 

Igloo, igloo ?
Igloo, igloo ?
Igloo, igloo ?
Igloo, igloo ?
Igloo, igloo ?
Igloo, igloo ?
Igloo, igloo ?
Igloo, igloo ?

A bientôt, lecteur-trice...

Publié dans Actus, Neige, Surf, Fibre, humour, LABELAKTU

Partager cet article
Repost0

Bouquinons

Publié le par B. Lisama

Bouquinons ... si nous sommes au sec...

jusqu'à ce que le soleil réapparaisse

 

Je te propose quelques bons bouquins

que j'avais gardés sous le coude pour t'en parler.

Peut-être les as-tu déjà lus ?

Si oui je serais curieuse de connaître ton avis...

Si non voilà de quoi faire ton choix !

L'insouciance de Karine Thuil

 

qui s'inspire de notre société,

du monde politique français et international.

Soldat de retour d'Afghanistan, journaliste et écrivaine,

homme d'affaires, un trio sur fond  de guerre et de terrorisme... 

On s'y laisse prendre... 

mais j'ai sauté  le premier chapitre

que j'ai trouvé très violent dans le récit des combats en Afghanistan.

L'art de perdre   d'Alice Zéniter

 

Une saga familiale sur la Guerre d'Algérie.

De l'Algérie à la France, 3 générations,

des personnages attachants,

et des informations très intéressantes et bien documentées

sur cette époque

et particulièrement sur le sort des harkis et de leurs descendants. 

Et puis  deux essais :

La Fontaine, une école buissonnière d'Erik Orsenna

 

Tirée des  chroniques estivales sur France Inter

du virevoltant Erik Orsenna 

cette biographie de Jean de La Fontaine,

jamais pesante ni sentencieuse, 

nous  apprend une foule de détails sur sa vie et ses oeuvres, 

sur Louis XIV, sa cour et ses ministres...

Et deuxième essai, pour clore la liste d'aujourd'hui

Dans l'ivresse de l'Histoire  de Bernard Guetta

 

 

témoignage  vibrant

 

du journaliste engagé

 

qui raconte comme il les a vécus

 

- au bon moment, au bon endroit-

 

les transformations profondes

 

de la société

 

depuis la seconde guerre mondiale.

A bientôt, lecteur-trice...

Partager cet article
Repost0