Commémoration

Publié le par B. Lisama

Ce 11 Novembre 2018, je suis dans l'émotion...

Comme beaucoup je suppose... j'espère...

Qu'un avenir de PAIX nous préserve des atrocités

qu'ont connues nos ancêtres.

Et je pense aujourd'hui  plus que jamais

aux messages que nous faisions passer en ce sens

à nos élèves collégien-ne-s.

 

Mention spéciale à ma collègue (et néanmoins AMIE)

Annie Guével

qui nous emmena maintes fois, presque tous les ans,

nous et nos élèves de Troisième à Verdun...

La Citadelle, les forts, Douaumont, les villages détruits...

Expérience inoubliable et si importante pour nos élèves...

Voilà 20 ans de cela, précurseu-ses...

Qui nous emmena aussi un grand nombre de fois,

profs et élèves, avec le concours du Souvenir Français,  

ranimer la flamme sous l'Arc de Triomphe

Moment  privilégié

Figés sur cet îlot ouvert à tous les vents

Qui gonflent les drapeaux, dans le recueillement,

Autour du catafalque à la flamme brillante,

Avec pour ciel de lit l’Arc aux pieds de géant,

Nous étions à la fois petits, émus, confiants.

 

La vie se déroulait mais le temps s’arrêtait…

 

Au-delà de l’Etoile et dans le soir tombant

Paris nous enserrait en ce jeudi brumeux

Avec ses avenues bruissantes, polyglottes,

Ses immeubles massifs et pourtant élégants.

 

La ronde des voitures tournait au ralenti,

Le bleu des gyrophares, le blanc des clignotants

Et le rouge des stops aux clins d’œil incessants

Dans un bourdonnement lointain et assourdi.

 

Et là-bas, scintillante, en habit de lumière,

Surgissant au-dessus des maisons et des arbres,

Doigt d’acier dentelé pointant vers l’avenir,

La Tour Eiffel semblait vouloir nous accueillir.

 

Troupe paisible, face au garde à vous des soldats,

Et riche du mélange des générations,

L’espace d’un instant nous rendîmes hommage

A ces hommes d’antan de qui nous descendions.

  

                                                                 mars 2006

Avec elle aussi, nous avons participé pendant des années

aux cérémonies départementales du 10 Novembre

au carré militaire de Briis-sous-Forges.

Les élèves y lisaient avec beaucoup de conviction et d'émotion des extraits de textes qu'ils avaient écrits en hommage aux Poilus après leur visite à Verdun. 

Je pense aussi aux élèves qui ont joué  L'aigle et la Colombe,

ensemble de tableaux historiques du XX siècle

(leur programme d'histoire)

composés par Annie...

Des idées c'est bien connu, elle n'en a jamais manqué...

Et je pense aussi à LOUISE

roman collectif,  imaginé et écrit sous ma houlette,

par mes élèves de 3C en  2006/2007

à partir de documents réels collectés

aux archives de la mairie de Briis-sous-Forges...

Travail collectif d'une année,

réflexion collective,écriture par groupes, ou rédactions individuelles...

j'avais bâti tout le programme de l'année autour de ce projet.

 

Travail pluridisciplinaire Français-Histoire-Arts Plastiques...

Un exemplaire pour chacun en fin d'année. 

Le roman fut édité quelques années plus tard

par l'Association des Amis du Vieux Briis.

Une réalisation  dont je suis

riche (de coeur)

et fière ... 

La petite Louise, personnage fictive,

est une brissoise, âgée de 5 ans

le 31 juillet 1914...

La guerre éclate, son père part, sa vie est chamboulée...

Nous l'avons accompagnée jusqu'en 1936...

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est le jour ou jamais de t'en parler, lecteur-trice,

et voici pour toi-e un extrait du chapitre 8

 

le  11 Novembre 1918

 

 

 

 

Hier j'ai chanté, avec la chorale Saclay des Chants

en souvenir des hommes

qui ont tant souffert de cette guerre...

"Non non plus de combats

...

La guerre est une boucherie

...

La guerre fait trop de misères

...

Aimons-nous, peuples d'ici-bas

 

Ne nous tuons plus entre frères"

 

En fait nous étions des précurseu-ses...

Annie, Françoise, Agnès, Etienne ...

Le flambeau a été repris, continue à briller à Briis

et dans les cérémonies officielles d'aujourd'hui

à Briis, à l'Arc de Triomphe, à Verdun

je retrouve ce que nous faisions naguère...

et qui nous semblait si naturel déjà à l'époque...

A travers les matières scolaires,

nous avons essayé de transmettre

notre vision du monde,

de l'être humain, de la paix...

J'en suis si fière

Fière de nous et fière de nos élèves 

je les embrasse chaleureusement

et particulièrement mes ami-e-s Fb

A bientôt, lecteur-trice...

Plusieurs expos vues pendant les vacances

dont je veux te parler...

Il me faut juste prendre de l'élan...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article