Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Envolée la grande sauterelle

Publié le par B. Lisama

Encore une belle dame qui nous a quittés

une très belle dame de corps et d'âme

qui s'est éteinte le 28 août 2017

 

Au Revoir MIREILLE DARC

 

 

Envolée la grande sauterelle
Envolée la grande sauterelle
Envolée la grande sauterelle
Envolée la grande sauterelle
Envolée la grande sauterelle
Envolée la grande sauterelle
Envolée la grande sauterelle
Envolée la grande sauterelle

Mireille Darc a marqué le cinéma français des années 60 et 70

avec des rôles dans les films des plus grands réalisateurs,

de Michel Audiard à Jean-Luc Godard en passant par Roger Vadim.

Actrice, mais également réalisatrice,

elle avait livré plusieurs reportages pour la télévision

sur des sujets de société

pour des émissions comme "Envoyé spécial" ou "Des racines et des ailes".

Pourtant, je dois te l'avouer, lecteur-trice, 

j'en ai ras-le-bol des rubriques nécrologiques à faire en ce moment !!

Trop d'icônes qui disparaissent... 

l'atmosphère en est assombrie !!

Alors, pour me faire plaisir,

et pour regonfler le moral de certains lecteurs-trices

souffrant-e-s, malades, ou un peu crabouillé-e-s,

ou en lutte contre des saletés de p... de maladies...

je termine par

un petit diaporama de nouvelles d'actu et de réflexions 

 sur le mode humoristique

Ras le bol le tragique !!

 

Envolée la grande sauterelle
Envolée la grande sauterelle
Envolée la grande sauterelle
Envolée la grande sauterelle
Envolée la grande sauterelle
Envolée la grande sauterelle
Envolée la grande sauterelle

A bientôt, lecteur-trice...

Publié dans Mireille Darc, Actus, Hommage

Partager cet article

Repost 0

Charlie and co

Publié le par B. Lisama

"J'ai plus que les trois coeurs des poulpes pour souffrir

Vos coeurs sont tous en moi, je sens chaque blessure

Ô mes soldats mourants, ô blessés à mourir"

écrivait le poète dans les tranchées  au début du xx siècle...

Ces vers d'Apollinaire vers me viennent à l'esprit

à chacun des odieux attentats qui nous atteignent 

...

en plein coeur

 

BARCELONE et CAMBRILS

Encore une fois la tuerie... l'horreur...

la BARBARIE

Des mort-e-s et des blessé-e-s

en plein mois d'août, période de vacances pour les Européen-ne-s,

ce qui explique certainement pourquoi j'ai trouvé sur le net

peu de caricatures

et de logos soutenant Barcelone...

 

 

 

 

Barcelone, Madrid, Londres, Manchester, Berlin, Stockholm, Nice, Bruxelles, Paris, New York

Liste incomplète et trop longue de Villes blessées

de vies fauchées par des barbares

Liste à laquelle il faudrait ajouter tellement d'autres villes ,

d'autres pays, d'autres victimes  de tous les continents...

Et que faire contre ces barbares, ces fous, ces fanatiques,

et leurs chefs assoiffés de pouvoir et de carnage,

pour qui l'humanité ne représente rien ?

ces manipulateurs qui veulent imposer leurs règles et leurs lois  ?

Que faire, nous simples citoyen-ne-s ?

 aider les blessés, les familles,

et puis continuer à

VIVRE, AIMER, CHANTER, DANSER 

NO TINC POR

NO TENEMOS MIEDO

"J'ai plus que les trois coeurs des poulpes pour souffrir

Vos coeurs sont tous en moi, je sens chaque blessure

Ô mes soldats mourants, ô blessés à mourir"

A bientôt, lecteur-trice...

Partager cet article

Repost 0

Montmartre au mois d'août

Publié le par B. Lisama

Août... un jour ensoleillé 

-un jour de soleil entre deux jours de pluie-

La Butte Montmartre est un coin délicieux pour une balade

Vue sur le Sacré Coeur

 

Montmartre au mois d'août
Montmartre au mois d'août
Montmartre au mois d'août

avant le test des escaliers

 

un peu de monde, sans plus, aux alentours de la basilique

Montmartre au mois d'août
Montmartre au mois d'août
Montmartre au mois d'août
Montmartre au mois d'août

des  touristes agglomérés sur la place du Tertre

ce qui exclut toute photo !

Mais ensuite les petites rues tranquilles 

aux noms évocateurs de naguère

La Rue Lepic en compagnie d'Yves Montand

 

 et en compagnie de Mouloudji  la Rue Saint Vincent

 en haut de laquelle le poète aima son inconnue l'espace d'un instant...

 

Montmartre au mois d'août
Montmartre au mois d'août
Montmartre au mois d'août
Montmartre au mois d'août
Montmartre au mois d'août
Montmartre au mois d'août
Montmartre au mois d'août

Vignes, cabarets et restaurants typiques comme La maison Rose

et Le Lapin Agile

Montmartre au mois d'août
Montmartre au mois d'août
Montmartre au mois d'août
Montmartre au mois d'août
Montmartre au mois d'août

Montées et descentes...

entraînement à reprendre...

 

Un petit tour par la rue Norvins jusqu'à la place Marcel Aymé

pour vérifier que Le Passe Muraille

est toujours là, coincé dans le mur de la propriété  de sa belle 

 

sans oublier la place Dalida

et la minuscule rue d'Orchampt où elle habitait

Sur le chemin du retour, magasinage

pour le plaisir des yeux également

dans les petites boutiques

et un clin d'oeil à  l'épicerie d'Amélie Poulain

 

Une bien belle  journée, en agréable compagnie

Merci Isabelle-les-bonnes-idées !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A bientôt, lecteur-trice...

Partager cet article

Repost 0

A la Mi-août

Publié le par B. Lisama

C'est ma fête

merci à ceux-celles qui y ont pensé

je fais ce qui me plaî-aît

comme le chantait un certain Richard... 

qui écoutait siffler le train naguère (1963)

 

C'est plus joyeux de l'écouter...

Donc nous sommes à la 

Aucun texte alternatif disponible.

et c'est bien connu

-en tout cas pour les un peu ancien-ne-s-

"A la mi-août c'est vraiment plus romantique"

"A la mi-août y a de la joie pour les matous..."

 

Foin des badineries, aujourd'hui  c'est

révision de l'Actu

avec tout d'abord 2 petits jeux

-même à la retraite il faut rester pédago-

 

 

L’image contient peut-être : texte

 

Je poursuis avec quelques nouvelles que tu ne peux pas squizzer

Aucun texte alternatif disponible.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, sourit

et  on termine   en douceurS

A bientôt, lecteur-trice...

Publié dans Actus, chansons, humour, Macron, USA

Partager cet article

Repost 0

Mountbatten

Publié le par B. Lisama

Coucou, lecteur-trice, me revoilou...

Je te manquais ?

Car -à ce que certain-e-s m'ont dit-  voilà un moment que B.Lisama se tait...

Fâchée ?

Non, pas du tout

Un peu morose.... et pas grand chose à dire

plutôt en mode attente...

jusqu'à hier soir

où j'ai vu un film qui m'a beaucoup plu et qui mérite que je t'en parle

Mountbatten

Dickie Mountbatten,  

c'est un nom qui se retient par sa sonorité,

qui me disait quelque chose...

mais grâce au film j'en sais aujourd'hui beaucoup plus

sur lui et sa femme.

l'indépendance de l'Inde et la création du Pakistan en 1947,

l'impact  des religions dans le déclenchement des guerres

et les magouilles des hommes politiques,

leur légèreté et leur cynisme face à des décisions  

qui condamnent des millions d'êtres humains à l'exode, à la mort.

 

un film très agréable qui allie divertissement et connaissance

sur une époque qui n'est guère étudiée en classe

-en tout cas que moi je n'ai jamais étudiée-

Des acteurs convaincant-e-s, et une belle réalisation

la réalité historique, côté anglais et indien

les grands hommes de l'Inde Nehru, Gandhi

et assez souvent des images d'archives

sur le bouleversement, les échauffourées, l'exode...

Mountbatten
Mountbatten
Mountbatten
Mountbatten

le tout pimenté par une émouvante histoire d'amour

sur fond d'interdiction sociale et religieuse

 

Mountbatten
Mountbatten

J'ai particulièrement aimé le personnage de l'épouse

Edwina Mountbatten

telle que la montre le film :

proche des Indiens, poussant à leur émancipation, n'hésitant pas à leur venir en aide... fustigeant les Anglais colonisateurs,

une dame d'une grande humanité

 

Enfin bravo à la réalisatrice   Gurinder Chadha 

qui illustre  son 'histoire familiale  

tout en montrant l'actualité de cette tragédie.

Tu trouveras une interview à ce propos en cliquant sur le lien ci-dessous

http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18665363.htm

A bientôt, lecteur-trice...

Partager cet article

Repost 0