Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

60 articles avec spectacles

Danser sous...

Publié le par B. Lisama

Danser sous...

Eh non, pas sous la pluie

même si les images peuvent être belles

 

Danser sous...
Danser sous...
Danser sous...
Danser sous...
Danser sous...
Danser sous...

Aujourd'hui il s'agit de

Danser sous l'eau

A l'entrée du week-end,

Si tu as besoin de sérénité

voici une video de quelques minutes qui peut te l'apporter.

Et si tu as besoin d'air, regarde quelqu'une qui ne respire pas

C'est Dorothée Barba qui l'a soufflé à mon Oreille,

sur France Inter 

Capture d'écrans du jeudi 27 septembre

 

 

 Quand je vous parle de danse sous l’eau, vous avez peut-être à l’esprit des images de natation synchronisée. Mais c’est tout autre chose. Parce que cette femme n’est pas en train de nager. Elle danse, à dix mètres de profondeur. Grâce à la magie du montage, on a l’impression qu’elle est installée au fond de l’eau, sans jamais respirer. Ce film s’intitule « Ama ». C’est une référence à celles qui pêchent les perles d’huîtres, au Japon. Cette pêche traditionnelle est assurée par des femmes (surnommées les « Ama ») : c'est une activité très dure, très physique, et qui repose sur la solidarité entre les pêcheuses. Peut-être cette chorégraphie sous-marine raconte-t-elle la force que nous avons tous en nous pour affronter les épreuves. 

Le corps de la danseuse semble en apesanteur. Il s’abandonne à une extrême lenteur, et soudain le rythme accélère. Cela donne une impression de douceur unique. Comme si Julie Gautier avait réussi à se débarrasser de cette gravité qui nous cloue au sol et fait de nous des êtres verticaux. Avec ces images gravées dans la rétine, on se dit qu’il faudrait essayer d’être son corps plutôt que d’avoir un corps.

Courir au plafond, sous l'eau

Julie Gautier est la compagne de Guillaume Néry, ancien champion du monde d’apnée. Et si, comme moi, vous vous êtes envoûtés, hypnotisés par la vidéo "Ama", allez voir le clip qu'elle a réalisé. Un clip de Beyoncé, s'il vous plait !"

"C’est une championne d’apnée devenue danseuse et réalisatrice.

Elle publie sur Internet des vidéos qui ont un grand succès.

Et notamment celle-ci, une merveille qui dure 6 minutes 30.

Julie Gautier danse dans une piscine.

Elle porte une petite robe noire, elle est allongée au fond de l’eau, les yeux fermés, comme écrasée par le poids du monde. Et peu à peu, elle s’anime, elle s’élance, elle ouvre les yeux, elle tend les bras, elle danse.

Ce court-métrage est l’une des choses les plus belles que j’aie vues depuis longtemps. La chorégraphie est signée Ophélie Longuet, une danseuse tragiquement disparue dans un accident de la route cet été. "

A regarder vraiment, sauf si tu souffres d'aquaphobie..

J'espère, lecteur-trice que ce petit kdo t'a plu

et va te permettre de passer un week-end serein...

J'ignore comment le tournage a été réalisé,

mais à mon avis cette danse est bien de l'Art... du bel Art...

A voir et revoir, si tu as aimé, 

à faire passer à d'autres qui n'ont pas la chance

d'être mes lecteur-trice-s,

à faire tourner sur les écrans de la médiathèque  si tu es délégué-e à la culture de ta commune  car il sera difficile d'inviter cette jeune femme pour un spectacle en live...

A bientôt, lecteur-trice...

Partager cet article

Repost0

A voir...

Publié le par B. Lisama

Neige et re-neige...

 

 

 

 

 

 

Pas de rendez-vous,

 

pas de petit-e-s à garder

 

N B : il est bien connu que les ado-e-s n'ont jamais froid

donc un jour à papoter... avec toi-e, lecteur-trice !

Mon conseil du jour :

A voir au cinéma 

Phantom Thread

Le fil caché (au Québec)

film de Thomas Anderson  sorti le 14 février

avec 

Daniel Day-Lewis

    

3 Oscars du meilleur acteur

dans

My Left Foot (1989)

There Will Be Blood (2007)

Lincoln (2012)

On regrette qu'il ait annoncé

l'arrêt de sa carrière

d'acteur

 

 Vicky Krieps

débutante  et talentueuse artiste luxembourgeoise

 

et l'anglaise  Lesley Manville,

également remarquable dans son interprétation

 

Londres, années  50, le monde de la couture,

l'artiste homme du monde,

autoritaire, tourmenté, habité par ses créations,

sa soeur qui gère l'entreprise et sa vie, 

sa muse,  fille du peuple,

l'emprise...

-il y a du Jane Eyre là-dedans-

et les surprises...

un monde un peu clos...

peu de paysages, beaucoup d'escaliers,

des robes et des défilés, des champignons...

de belles images, intrigue bien menée,

beaucoup de subtilité, envie de savoir la suite...

Un bon film qui m'a beaucoup plu et intriguée

La preuve : je m'en souviens encore plus d'une semaine après l'avoir vu ! 

-car ma tête une fâcheuse tendance à évacuer les navets presque aussi vite...-
 

A bientôt, lecteur-trice...

Partager cet article

Repost0

BdG 2

Publié le par B. Lisama

 

Un soupçon  de luminosité....

-momentanée assurément

mais c'est toujours bien venu-

dans le ciel de chez moi

BdG 2
BdG 2
BdG 2

qui m'incite à te poster l'image de

ton deuxième mystère - mâchouillage-Boule-de-Gomme

de 2018...

 

Prêt-e ?

 

 

La voici...

 

Auras-tu, lectrice-teur, autant de facilité à résoudre l'énigme 2 ?

Je connais ta sagacité et  n'en doute pas un instant 

-lumineux ou pas- 

Encore faut-il que tu aies un peu de (beau) temps à me consacrer ...

A bientôt, lecteur-trice...

Partager cet article

Repost0

Drucker a du pain sur la planche

Publié le par B. Lisama

C'est le principe des voeux pieux...

On se souhaite une belle année 2018...

et  la rubrique nécrologie reprend aussitôt son essor !!

Le CDI de Michel Drucker continue... 

FRANCE GALL 

ma quasi-jumelle

(elle du 9, moi du 8, même mois, même année...)

nous fait faux bond pour 2018 !

Elle a fini de résister la poupée de cire, poupée de son,

 

et juste avant la reprise de l'école

elle rejoint les êtres qui lui étaient chers dans Le Paradis Blanc ...

Laissez passer les rêves...

Outre les rêves,

elle nous a aussi laissé un message à ne jamais oublier 

RESISTE...

Ecoute-le bien, lectrice-teur...

J'en finis avec quelques souvenirs perso

de la comédie musicale

le 25 juin 2016

au Palais des Sports de Paris...

Un kdo mémorable...

Drucker a du pain sur la planche
Drucker a du pain sur la planche
Drucker a du pain sur la planche
Drucker a du pain sur la planche
Drucker a du pain sur la planche
Drucker a du pain sur la planche
Drucker a du pain sur la planche
Drucker a du pain sur la planche
Drucker a du pain sur la planche

A bientôt, lectrice-teur...

Partager cet article

Repost0

En attendant le printemps

Publié le par B. Lisama

 

 

 

 

 

 

 

             

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quel temps de cochon !

ou si j'ose dire, quelle cochonceté de temps

Eh oui, maintenant que je suis imitée pour l'écriture inclusive,

lectrice-teur,

j'ose afficher que je m'amuse aux néologismes...

Ségolène en modèle de bravitude ?

quoique... je crois avoir précédé Ségolène  

quand  je conjuguais avec mes élèves

le verbe PATAFIXER

 

(premier groupe---- facile)

 

en recouvrant les murs de ma salle

de panneaux, illustrations,

dessins d'élèves,

textes d'auteurs et d'élèves

qui faisaient vivre entre autres

le printemps des poètes...

et visualiser des règles de grammaire

(vive le millepattes des pronoms relatifs)

Allons, mamie, foin de naguère...

revenons à nos cochons et à notre cochonceté de temps...

ce mot-là je l'ai hérité de Paulette...

Donc vu cette cochonceté de temps

tu-e en as assez,

tu-e veux te changer les idées

te distraire ?

Je te propose un moment chaleureux

ce dimanche 17 décembre à 16 h

Eglise Saint-Germain de Saclay

 

moment chaleureux à plus d'un titre

l'église est chauffée

le concert donné pour l'association Ti Moun

et l'ambiance  chaleureuse

Elèves et professeurs du conservatoire 

Chorale des enfants

Chorale Saclay des Chants

menés de main de cheffe par Muriel Senez 

et accompagnés au piano par le toujours  virtuose Romain...

Nous y mettrons comme toujours tout notre c(h)oeur

toute notre énergie et notre joie de chanter

 

Au programme de la chorale pour ce 

Bal des Animaux 

on plante le décor avec

Harmonius Blacksmith de Haendel

Le Festin du jeudi gras de Banchieri

puis c'est l'arrivée des animaux

La cigale et la fourmi de Charles Trénet

La queue du chat de R.Marcy

-on aime aussi le facétieux-

ensuite viennent les préparatifs

La recette du tournedos Rossini 

le Gloria de Vivaldi

et enfin le bal

Le lion est mort de  Weiss et Satanton

Falalalala traduction de Deck the hall

Si tu-e es à portée de Saclay

 

 

tu-e y es convié-e très chaleureusement !!

 

A bientôt, lectrice-teur...

 

Partager cet article

Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>