Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Kim-Donald... suite...

Publié le par B. Lisama

Les dessous de l'histoire

 

Kim-Donald... suite...
Kim-Donald... suite...
Kim-Donald... suite...
Kim-Donald... suite...

CONCLUSIONS

 

 

 

Partager cet article

Repost0

La Nausée

Publié le par B. Lisama

Oui j'ai la nausée...

 

c'est le choc des infos ce lundi 11 juin à la mi-journée !

Quel écoeurement !

je t'explique, lecteur-trice...

D'un côté 2 fous tout puissants

(dont 1 qui a été élu !!!)

qui vont, peut-être, se rencontrer

pour jouer leur cinéma

et une partie de bras de fer...

2 fous indignes, juste dignes de l'asile..

 

 

De l'autre  629 êtres humain-e-s démuni-e-s

qui ont tout quitté

poussé-e-s par l'espoir,

recueilli-e-s sur l'Aquarius

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/migrants-l-italie-et-malte-refusent-d-accueillir-les-600-migrants-de-l-aquarius_2015999.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1528707319#xtor=CS3-5076

et qui demandent l' ASILE 

...rejeté-e-s par l'Italie et Malte.

Mais pas de xénophobie,

car hélas, nous en ferions certainement autant, 

au pays des droits de l'homme !

La Nausée

CONCLUSION

1. Une immense amertume et un immense dégoût pour ce monde de fous 

Pardonne-moi, lecteur-trice,  ce billet un peu abrupt

mais il fallait que je crache mon dégoût !

2. Une grande envie de ratons laveurs

je te fais profiter du poème de Jacques Prévert

écrit en 1946 mais inoxydable... lui...

 

Et si tu veux déguster le texte,  la satire et l'humour... 

Une pierre 
deux maisons 
trois ruines 
quatres fossoyeurs 
un jardin 
des fleurs 

un raton laveur 

une douzaine d'huîtres un citron un pain 
un rayon de soleil 
une lame de fond 
six musiciens 
une porte avec son paillasson 
un monsieur décoré de la légion d'honneur 

un autre raton laveur 

un sculpteur qui sculpte des napoléon 
la fleur qu'on appelle souci 
deux amoureux sur un grand lit 
un receveur des contributions une chaise trois dindons 
un ecclésiastique un furoncle 
une guêpe 
un rein flottant 
une écurie de courses 
un fils indigne deux frères dominicains trois sauterelles 
un strapontin 
deux filles de joie un oncle cyprien 
une Mater dolorosa trois papas gâteau deux chèvres de 
Monsieur Seguin 
un talon Louis XV 
un fauteuil Louis XVI 
un buffet Henri II deux buffets Henri III trois buffets 
Henri IV 
un tiroir dépareillé 
une pelote de ficelle deux épingles de sûreté un monsieur
âgé 
 

une Victoire de samothrace un comptable deux aides-
comptables un homme du monde deux chirurgiens 
trois végétariens 
un cannibale 
une expédition coloniale un cheval entier une demi-
pinte de bon sang une mouche tsé-tsé 
un homard à l'américaine un jardin à la française 
deux pommes à l'anglaise 
un face-à-main un valet de pied un orphelin un poumon 
d'acier 
un jour de gloire 
une semaine de bonté 
un mois de marie 
une année terrible 
une minute de silence 
une seconde d'inattention 
et... 

cinq ou six ratons laveurs 

 

un petit garçon qui entre à l'école en pleurant 
un petit garçon qui sort de l'école en riant 
une fourmi 
deux pierres à briquet 
dix-sept éléphants un juge d'instruction en vacances 
assis sur un pliant 
un paysage avec beaucoup d'herbe verte dedans 
une vache 
un taureau 
deux belles amours trois grandes orgues un veau 
marengo 
un soleil d'austerlitz 
un siphon d'eau de Seltz 
un vin blanc citron 
un Petit Poucet un grand pardon un calvaire de pierre 
une échelle de corde 
deux sœoeurs latines trois dimensions douze apôtres mille 
et une nuits trente-deux positions six parties du 
monde cinq points cardinaux dix ans de bons et 
loyaux services sept péchés capitaux deux doigts de
la main dix gouttes avant chaque repas trente jours
de prison dont quinze de cellule cinq minutes 
d'entracte

et... 

plusieurs ratons laveurs.

(Jacques Prévert, Paroles, 1946) 

A bientôt, lecteur-trice...

Partager cet article

Repost0

Un petit coin de paradis

Publié le par B. Lisama

Suis-moi, je t'y emmène...

 

 

 

Nous y voilà... presque...

Reste à trouver L'Auberge sur la Côte...

 

La voilà !

un lieu idyllique et une hôtesse si accueillante, si agréable...

 

 

Un petit coin de paradis
Un petit coin de paradis
Un petit coin de paradis
Un petit coin de paradis
Un petit coin de paradis
Un petit coin de paradis

Vue imprenable sur le golfe du Saint-Laurent

Un petit coin de paradis
Un petit coin de paradis
Un petit coin de paradis
Un petit coin de paradis
Un petit coin de paradis
Un petit coin de paradis
Un petit coin de paradis
Un petit coin de paradis
Un petit coin de paradis

Même le ciel est à nous faire rêver

Un petit coin de paradis
Un petit coin de paradis
Un petit coin de paradis

Un lien vers les photos des chambres 

si tu veux choisir la tienne

https://www.facebook.com/pg/lamalbaieaubergesurlacote/photos/?tab=album&album_id=813867745368619

Un petit coin qui fait rêver

en ce moment je te conseille de ne pas t'y risquer...

car ces photos datent de l'été 2015

le temps passe trop vite, n'est-ce pas Francine et Alain ?

et en ce moment  

La Malbaie est envahie par les 7 nains

j'adore cette expression de la patronne

de l'Auberge sur la Côte

qui postait hier sur sa page Fb

https://www.facebook.com/lamalbaieaubergesurlacote/?ref=hovercard

 

SVP n essayer pas de tel pour reserver une chambre ce week end pour voir la reunion des 7 nains car il n y a rien a voir ! La securite est demesurer nous sommes entourer par la garde côtière par l armée de l air et nos rues sont bourrer d agents ... il y a l armée dans le champs des agents dans les bois c est surréaliste ..Mon paradis est brisée la paix n existe plus le silence non plus et ti minou préfère maintenant se tenir près de l auberge ! Meme les oiseaux se sont envolés en même temps que l argent de nos taxes si durement gagne ...

 Y a du monde entre pire mains mais c est un peu plate d entendre les hélicoptères sans cesse même la nuit

Pauvre eux...

Vivement le départ des intrus...

 

 

A bientôt, lecteur-trice...

Partager cet article

Repost0

La Philharmonie de Paris

Publié le par B. Lisama

 

Dédicace aux  tout-es jeunes lecteur-trice-s...

Pour les autres, qui subissent ce temps de chocon,

courage et patience...

Que dirais-tu, lecteur-trice, en attendant le retour du soleil,

de faire un petit tour à la Philharmonie de Paris ?

Tu connais déjà ? Alors tant pis... 

 

Mais, tu crois que tu connais vraiment ? 

 

 

Tu as vu le bâtiment !

Perso à l'arrivée je ne l'ai pas trop apprécié

mais la première fois c'était en mars sous des giboulées

deuxième épisode, par beau temps le 27 mai

 

Ok, admettons que tu connais...

Y es-tu allé-e écouter un concert ?

https://philharmoniedeparis.fr/fr/activite/concert-symphonique/18081-vers-linfini

Vers l'infini, 27 mai 2018,

orchestre Pasdeloup, excellent

et premier violon David Grimal, une merveille...

merci les Seniors de Saclay

La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris

En as-tu profité pour visiter le Musée de la Musique ?

Avec ses milliers d'instruments de toute beauté

La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris

De toutes tailles

La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris

Et parfois très surprenants 

La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris

Tu connais aussi ? 

Alors j'essaie un dernier truc...

Ce bâtiment qui ne m'avait guère séduite à première vue

s'est révélé fort agréable 

As-tu réussi à prendre l'ascenseur pour monter au 9ème,

sur le toit,

contempler la vue du nord-est de Paris,

Porte de Pantin, périph, La Villette et sa  Géode ?

Pas d'autre accès, un seul ascenseur pour le 9ème ...

mais qui dessert aussi les autres étages...

tu finiras par y arriver...

 

La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris
La Philharmonie de Paris

Et tu pourras redescendre à pied par un chemin qui n'a rien d'escarpé !

 

Certes la  petite promenade que je viens de te faire faire

ne te consolera pas de la pluie

qui t'empêche de profiter des matchs du jour à Roland Garros !!

Ca c'était mardi dernier aux aurores... ou presque

j'y avais  un envoyé spécial...

sur le court Suzanne Lenglen.. avant le match de Chouchou

Allez, soufflons tou-te-s très fort

pour envoyer au loin la chape de nuages

et ramener notre anticyclone favori...

Car notre envoyé spécial y est aussi aujourd'hui...

aïe aïe aïe

A bientôt, lecteur-trice...

Partager cet article

Repost0