Chez Nissim

Publié le par B. Lisama

Figure-toi, lecteur(trice), que vendredi, avant la neige,
je suis allée à Paris, rendre visite à mon ami Nissim.
 
Enfin...  c'est plutôt l'ami d'un ami d'un ami d'un ami etc...
 
 
nissim de camondo 001  Toujours est-il que j'étais invitée
 
   chez ce Nissim de Camondo,
 
    dans son hôtel particulier,
 
    juste à côté du parc Monceau.
 
 
 
 
 
 
 
Quelle maison !   un vrai musée !!!
 
 
 
 
Et vraiment, tu t'y sens à l'aise dès l'entrée,
 
 
nissim de camondo 060
 
 
                                  
nissim de camondo 061
 
                Réception à l'étage...
 
 
                                        
 
                                  On prend l'ascenseur ?
 
 
 
 
 
 
 
   
    Moi j'aime autant l'escalier,
 
 
 
nissim de camondo 008    nissim de camondo 046
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
      
 
                            nissim de camondo 047
 
    Quel espace agréable ... des dégagements et de la profondeur 
 
nissim de camondo 015
 
 
    Un espace suffisant pour les occupants...
 
Je te retrace vite fait leur histoire de famille récente :
  
Moïse (1860 -1935)   un "pauvre" émigré  turc, arrivé en France à l'âge de 9 ans, 
5f0d2dd0c6360214acad6bd4a81de4bc.jpgdirigeait la banque familiale
et avait une âme de collectionneur.
Il  fit construire l'hôtel particulier
de la rue de Monceau
et y habita après son divorce, avec ses deux enfants Nissim et Béatrice.
 
Il fréquentait assidûment les grands antiquaires parisiens de son temps
et entreprit de meubler son hôtel particulier
 
nissim de camondo 023   
avec des meubles du XVIIIème et même des boiseries murales.
 
      nissim de camondo 030nissim de camondo 029
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
nissim de camondo 033 
 
Beaucoup de goût, ma foi !
 
 
Nissim fut abattu en combat aérien en 1917 8689527d0bc62d529f6f49460b564c20.jpg
et à sa mort en 1935 Moïse légua l'hôtel à l'Etat français  
pour en faire un musée qui porte son nom.
 
Quant à Béatrice, son mari et ses deux enfants,
ils moururent en déportation à Auschwitz en 1944.
 
 
 
Un lieu très agréable et confortable, je te le disais...
La table était mise dans la salle à manger
 
nissim de camondo 038 
vaisselle des grands jours
 
 
nissim de camondo 039
 
    porcelaine de Sèvres à fond pointillé vert, oiseaux Buffon
 
 
 nissim de camondo 042 nissim de camondo 041
 
 
et porcelaine de Chantilly pâte tendre...
Camondo-18-janv--32--all7.jpg
     
J'ai donc tout visité...    
salons, bibliothèques, chambres,
 
nissim de camondo 050
 
nissim de camondo 054
mobilier XVIIIème    
mais confort moderne avec deux salles de bains
 
 nissim de camondo 059
et une splendide cuisine "équipée"...
 
nissim de camondo 063
 
Une  douzaine de domestiques étaient chargés de faire vivre les lieux.
D'ailleurs la moitié de la surface de l'hôtel est consacrée aux pièces de service.
 
Une visite vraiment agréable avec un conférencier tout aussi agréable.
 
Je te mets un  link vers le site du musée si tu veux en savoir plus
 
et un autre vers les photos que j'ai prises sur place
 
 
A BIENTOT lecteur(trice)...
 
 
 
    .
 

Publié dans Expos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marguerite Wiget 20/01/2013 09:50


 merci de nous faire profiter de vos grandes amitiés parisiennes!. Belle découverte et une foule de choses
apprises. 


Mais le leg doit être remis en question: Moïse mort en 35 a légué son hôtel en 36? il y a anguille sous roche...


A bientôt

B. Lisama 20/01/2013 10:10



 Merci, lectrice d'avoir détecté la coquille ! 


Le legs date de 1935, à la mort de Moïse !


C'est la secrétaire qu'il faut remettre en question...


A moins que ce ne soit une ruse de son subconscient pour  vérifier qui suit attentivement ? ?