GREEN BOOK

Publié le par B. Lisama

Puisque tu m'as fait confiance, lecteur-trice,

et que tu es allé-e voir Edmond,

puisque tu l'as apprécié autant que moi...

tu as gagné....

 

un autre conseil dans la rubrique cinéma !

 

Certes un peu moins brillant, parce que plus grinçant...

 

moins français puisque tiré d'un fait divers américain...

 

mais constructif, rempli d'humouret rassurant sur l'humain 

Et en ce moment où  la sauvagerie, la bêtise (pour être polie),

sont considérées comme des choses naturelles,

s'exhibent sans aucune honte ...

acceptées, cautionnées même,  par des partis politiques

qui ne pensent qu'à prendre le pouvoir,

et des groupuscules qui veulent séduire et recruter 

 à coup de fake news ...

c'est prodigieux de voir un film

qui montre les qualités humaines, 

la possibilité d'adaptation

et d'amélioration de chacun-e d'entre nous.

Donc, maintenant que je me suis un peu défoulée,

et ça fait un bien fou

parce que j'ai vraiment besoin d'être rassurée

quant aux qualités des êtres que l'on dit humains...

je reviens à mes

 

 

 

et au film que j'ai vu sur le conseil de Claude

et que  je t'invite à aller voir...

Fermons la parenthèse et bouclons la boucle...

 

 

 

En 1962, alors que règne la ségrégation, Tony Lip, un videur italo-américain du Bronx, est engagé pour conduire et protéger le Dr Don Shirley, un pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts. Durant leur périple de Manhattan jusqu’au Sud profond, ils s’appuient sur le Green Book pour dénicher les établissements accueillant les personnes de couleur, où l’on ne refusera pas de servir Shirley et où il ne sera ni humilié ni maltraité.

Dans un pays où le mouvement des droits civiques commence à se faire entendre, les deux hommes vont être confrontés au pire de l’âme humaine, dont ils se guérissent grâce à leur générosité et leur humour. Ensemble, ils vont devoir dépasser leurs préjugés, oublier ce qu’ils considéraient comme des différences insurmontables, pour découvrir leur humanité commune.
 

réalisé par Peter Farrelly

avec Viggo Mortensen, 

 Linda Cardellini

et  Mahershala Ali,

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mahershala_Ali

un très très bel homme (à mon avis )

avec des mains de pianiste à n'en plus finir...

 

humour

sensibilité

un film qui montre comment dépasser les préjugés

et comment des hommes d'origine différente

peuvent évoluer, et se comprendre, 

parce qu'ils ont l'intelligence du  coeur.

COURS Y VITE...

et tu me diras

N'oublie pas surtout ...

A bientôt, lecteur-trice...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article