Clin d'oeil

Publié le par B. Lisama

Un petit coucou,

un petit clin d'oeil pour toi, lecteur(trice),

dans une vie à la Raton Laveur

 

Je t'explique ...

 

D'abord une petite semaine rétaise 

 

  Re-mai-2012-037.JPG

 

     ponctuée d'oiseaux,

 

Re-mai-2012-091.JPG

 

de fruits de mer, de marche

 

et de bons moments avec les amis   

 

 

Re-mai-2012-023.JPG

 

Ensuite reprise de  la vie à la Raton Laveur,

un casse-tête même pour des gens organisés et efficaces

 

    Episode 4 du feuilleton Maison à vider

(je te passe les précédents) 

 

LEUR maison, LA maison

   

bien remplie bien tassée

 

    Instantané des yeux au coeur

 

que faire de ceci ?

que faire de cela ?

 

    Meubles à conserver, à vendre, à donner

 

 Bibelots-souvenirs-vivaces

qu'on n'a pas envie de lâcher

et pas la place de garder

dans la vie qui continue

 

Une vie, Deux vies

qui ne sont pas la tienne

dont tu ne croyais pas être si proche 

 

    Cartons en tout genre   ET UN RATON LAVEUR

 

BoîteS dans boîte

 

Petits objets que tu ne veux pas profaner 

 

Armoires entrailles à  vider

 

Cartes postales soigneusement conservées,

Courriers intimes dont l'encre t'est parfois destinée,

    Coups de poignard mouillés,

 

ET UN AUTRE RATON LAVEUR

 

Dans le garage pousse une montagne de sacs pour la déchetterie

 

TRIE TRIE TRIE citoyen(ne) écolo(e) à peu près discipliné(e)

 

    Bibelots, vaisselle, marmites, conserves, appareils de toutes sortes

îlots formés dans des endroits stratégiques 

 

ET ENCORE UN RATON LAVEUR

 

 Grenier peuplé de plusieurs générations 

"grâce" au virus de la CONSERVATION

 

"Vous verrez, quand vous viderez la maison, vous penserez à nous"

 

Grrrr !!!!!

 

Cave 

bouteilles vides à jeter, bouteilles pleines à vider à leur santé ? ?

...

non, le mot m'a échappé... à leur mémoire

alors qu'on est déjà saoûl à traverser les pièces qui se vident et grandissent

 

Remplir des sacs, des caisses,

des cartons

pour ici pour là,

pour lui, pour moi

 

Poussière invasive qui te pique les mains

qui te fait larmoyer

(la bonne excuse !)

 

Tu connais ça aussi, lecteur(trice) ?

 

On les remercie de ne pas être enfant unique

heureux d'agir dans l'entente et la bonne humeur

     

On reprend la route et on se sépare

calendrier en poche pour le prochain épisode du feuilleton...

 

AU PROCHAIN RATON LAVEUR !!!

Publié dans Vibrations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

TRAISNEL Jean François 20/05/2012 13:17


Je comprends les emotions que nous pouvons ressentir quand nos parents nous quittent et qu'il faut fouiller dans leur intimité quand nous devons par obligation faire place nette.Je l'ai vécu et
le vit encore.Mais quand je suis tombé sur des dessins, nos bulletins scolaires, les compliments lors des fêtes des mères, cela prouve l'amour qu'ils avaient pour leurs enfants.Allez
courage,c'est une étape à passer mes les souvenirs restent 


A+


J.F.

B. Lisama 20/05/2012 14:29



merci JF et à bientôt